Loading...
Fiche pratique

Et si c’était vous « l’emmerdeur » ?

La réussite ou l’échec d’une relation dépendent toujours des deux parties impliquées. Vous avez des problèmes relationnels récurrents dans vos échanges professionnels ? Quelle est votre part de responsabilité ? Comment contribuez-vous à la relation toxique ? Et pour finir, que pouvez-vous faire pour bâtir des relations plus saines au travail ?

D’après
Schmuk

The Schmuck in My Office: How to Deal Effectively with Difficult People at Work 
 Jody Foster et Michelle Joy (St. Martin’s Press, avril 2017) 

1. Faites le point : regardez-vous dans un miroir 

Afin d’identifier et de désamorcer les relations toxiques dont vous êtes en partie responsable, apprenez à exercer votre sens critique sur vous-même. Deux signes en particulier montrent qu’il est urgent de vous regarder dans un miroir : 

·       Une réaction émotionnelle disproportionnée face à un certain type de comportement ou à une personne spécifique montre que vous faites de ce problème une affaire personnelle. Interrogez-vous sur ce qui vous gène réellement : vous avez l’impression qu’il vous manque de respect ? Son attitude vous rappelle des moments désagréables passés ? 

·       Avoir des problèmes récurrents, telle une incapacité systématique à travailler de manière efficace avec des personnes qui ne vous ressemblent pas, serait le symptôme d’un manque de vision et d’ouverture. Attention, évitez de coller l’étiquette de personne à problèmes ou d’élément perturbateur aux autres juste parce qu’ils sont différents de vous !

2. Anticipez : développez votre capacité d’empathie 

L’empathie, cette aptitude à ressentir les émotions des autres et à imaginer ce qu’ils peuvent penser, est essentielle pour bâtir des relations de travail efficaces. Contrairement à la croyance populaire, selon Anne Loehr, consultante en leadership, « l’empathie n’est pas une qualité uniquement réservée à certains individus. À moins d’avoir été victime d’un traumatisme crânien bien spécifique, nous en sommes tous capables, même notre collègue le plus odieux ! ». Vous pouvez développer votre aptitude à l’empathie en pratiquant les 5 exercices suivants : 

75%
CONNEXION
ABONNEZ-VOUS
À LA PUBLICATION
ABONNEZ-VOUS À LA PUBLICATION
Voir les formules d’abonnement
Caroline Schuurman
Publié par Caroline Schuurman