Loading...

L’ensemble des contenus Business Digest est exclusivement réservé à nos abonnés.
Nous vous remercions de ne pas les partager.

Synthèse

Acceptez les paradoxes

La complexité du monde vous force à composer avec des injonctions paradoxales : avoir l’esprit d’équipe tout en exprimant votre individualité, protéger vos activités actuelles tout en innovant pour l’avenir, réussir à la fois votre vie personnelle et professionnelle… Comment ne pas perdre votre latin ?

Face à un paradoxe, votre cerveau réagit de manière binaire : il tranche en faveur d’une option et écarte l’autre. Ce qui est source de conflits, car la résolution d’un paradoxe ne peut être simpliste. Au contraire : l’exercice consiste à intégrer des perspectives qui semblent mutuellement exclusives mais qui en réalité sont interdépendantes – comme les deux faces d’une même pièce : pour prendre soin de votre équipe, vous avez besoin de prendre soin de vous, pour penser le futur vous ne pouvez escamoter le présent (et vice-versa), etc. Les paradoxes sont à double tranchant. Si vous les niez, ils véhiculent angoisses et frustrations et se renforcent. En revanche, si vous les acceptez, ils vous donnent l’opportunité de créer, d’innover et de grandir.

D’après

D’après Both / And Thinking: Embracing Creative Tensions to Solve Your Toughest Problems de Wendy K. Smith et Marianne W. Lewis (Harvard Business Review Press, 2022) 


Affrontez un monde toujours plus paradoxal

Le concept de paradoxe – défini comme la cohabitation simultanée et persistante dans le temps d’éléments contradictoires et interdépendants – n’est pas nouveau. Étudié depuis des millénaires, il a donné naissance à la symbolique du Yin et du Yang en Chine.

Mais l’environnement actuel rend les paradoxes encore plus saillants pour trois raisons :

  1. l’accélération exponentielle du changement, liée aux progrès technologiques, qui accroit les tensions entre la gestion du quotidien et l’anticipation d’un futur toujours plus proche ;
  2. la raréfaction des ressources (naturelles notamment) qui attise le dilemmes collaboration versus compétition ;
  3. l’explosion de la pluralité des opinions exprimées, rendue possible par la mondialisation et les nouvelles technologies, qui amplifie à l’infini les divergences.

Non seulement plus aigus, les paradoxes touchent tout domaine :

  • Les paradoxes de performance pointent des priorités (apparemment) irréconciliables. Par exemple, pour une entreprise, la nécessité de concilier RSE et profits.
  • Les paradoxes d’apprentissage, d’ordre temporels, révèlent les tensions entre court terme et long terme, tradition et modernité, besoin de stabilité et nécessité de changement.
  • Les paradoxes d’appartenance soulignent les tiraillements identitaires d’individus aux loyautés écartelées entre des groupes aux aspirations et intérêts opposés.
  • Les paradoxes organisationnels correspondent à des problématiques de structuration des activités. Comment encourager la prise de risque sans perdre toute prudence ? Exercer un contrôle efficace en restant agile ? Décentraliser sans créer des silos ?
75%
CONNEXION
ABONNEZ-VOUS
À LA PUBLICATION
ABONNEZ-VOUS À LA PUBLICATION
Voir les formules d’abonnement

© Copyright Business Digest - Tout droit réservé

Marianne Gerard
Publié par Marianne Gerard
Marianne graduated from HEC in 1998 and is now a freelance journalist specializing in management and higher education. What really fires her up is the human dimension and she is c taking a psychology course at Rennes 2 University.