Loading...

L’ensemble des contenus Business Digest est exclusivement réservé à nos abonnés.
Nous vous remercions de ne pas les partager.

Pépite

Tout est sous contrôle

Certes, vous limitez les zones d’incertitude au sein de votre organisation par des processus, fiches de poste et autres process et directives, et vous vous donnez le sentiment de contrôler la situation. Illusion. Certes rassurante, mais illusion quand même.

Au quotidien, l’abondance de normes et de procédures est loin d’être vertueuse et d’apporter l’efficience attendue. Elle peut générer des contradictions et des absurdités : « j’ai deux consignes incompatibles, je suis coincé ». Elle crée aussi des phénomènes de déresponsabilisation voire de zèle intempestif, sur le mode « j’ai suivi la consigne à la lettre, ce n’est pas ma faute (je savais bien que c’était idiot) ».
Si vous les détestez bien, les zones de flou ont pourtant du bon ! Elles vous obligent à s’adapter, à coopérer et à utiliser votre intelligence. Apprivoisez l’incertitude et l’instabilité. Elles vous sont naturellement inconfortables, ce sont pourtant des facteurs de croissance tant pour l’organisation que pour vos collaborateurs et vous-même !
Attention cependant au chausse-trappe : laisser vos équipes dans l’incertitude ne suffit pas pour en faire une équipe d’excellence et inébranlable ! Le flou ne fonctionne que dans un climat où préexiste un vrai climat de confiance, autorisant chacun à oser utiliser son autonomie et décider … dans le flou.

 

Pour aller plus loin

Managers, n’ayez plus peur du flou

de Éric-Jean Garcia (The Conversation, 25 mars 2024) 

© Copyright Business Digest - Tout droit réservé

Florence Meyer
Publié par Florence Meyer
Executive coach, experte en conduite du changement et auteur. Constamment en veille des dernières tendances en management et leadership.