Loading...
Pépite

Pas d’bol ou pas de risque ?

Vous avez tendance à assimiler la chance au hasard ? Cela n’est qu’en partie vrai. La chance résulte aussi de votre capacité à prendre des risques, certes mesurés, et à créer ainsi vos propres opportunités.

Tina Seelig partage 3 façons de favoriser la chance : 

  • Changez votre relation à vous-même et forcez-vous à prendre de petits risques dans des domaines où vous avez tendance à rester dans votre zone de confort. Pour les uns, cela consiste par exemple à engager la conversation avec son voisin de transports. Pour d’autres, ce sera proposer une nouvelle idée en réunion d’équipe. 
  • Changez votre relation aux autres : faites preuve de reconnaissance envers les personnes qui vous aident au quotidien. Chaque soir, Tina Seelig prend soin de remercier toutes les personnes avec qui elle a interagi dans la journée. Cela consolide de futures opportunités.   
  • Changez votre relation avec vos propres idées. Sortez de la dichotomie entre les bonnes et les mauvaises idées et risquez-vous à travailler sur de mauvaises idées ! Au lieu de les jeter, conservez-les, cherchez même à en générer encore plus puis regardez comment vous pourriez les transformer en bonnes idées. Autour de vous, tout le monde pense que « ça ne marchera jamais » ? Vous pourriez bien être sur la bonne voie ! 

À vous de trouver ces petits risques que vous pouvez prendre ! 

Pour aller plus loin

“The little risks you can take to increase your luck”

Tina Seelig (Vidéo TED, juin 2018). 

Florence Meyer
Publié par Florence Meyer
Executive coach, experte en conduite du changement et auteur. Constamment en veille des dernières tendances en management et leadership.