Le face à face, incontournable base de toute communication virtuelle Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Klick Health s’est toujours entourée d’avant-gardistes de la techno, mais a rapidement identifié les inconvénients d’un tout communication virtuelle. Bien que l’expertise de Klick Health soit des logiciels qui aident à collaborer et à évoluer efficacement, il n’existe aucun véritable substitut au contact direct, selon Keith Liu.

Keith Liu a plus de 20 ans d’expérience dans les domaines du déploiement d’innovations, de la stratégie produit, de l’évolution des équipes commerciales et de l’expansion de l’écosystème entrepreneurial. Chez Klick Health, sa mission est d’innover dans les domaines de la science des données, la science comportementale, l’infrastructure cloud ou le prototypage rapide, pour encourager l’innovation auprès des entités commerciales de la santé. Avant de rejoindre Klick Health, il a co-fondé un cabinet d’expertise-conseil en innovation internationale et travaillé avec de grands groupes, comme Nike, Microsoft, Sony, United Health Group et Boeing.

Klick Health est une agence marketing forte de 800 personnes, spécialisée dans le domaine de la santé, désormais implantée en Amérique du Nord et en Europe. Mais elle n’en comptait pas plus de 50 quand elle a entamé un virage décisif. Selon Aaron Goldstein, cofondateur de Klick Health, l’entreprise, créée en 1997, perdait en efficacité au fil de sa croissance. Il réalisa que l’email était un mode de communication pratique, mais affreusement né- faste à la collaboration, et décida d’en bannir l’utilisation pour les missions en interne. Son intervention entraîna le développement des outils numériques brevetés par Klick Health. «Nous avons découvert que les emails devenaient une distraction, au lieu d’être un support. Nous recevions des milliers et des milliers de messages, explique Keith Liu. C’était particulièrement flagrant dans les équipes éloignées géographiquement. Elles se renvoyaient les emails comme des balles de ping-pong.

Des tâches clairement définies et assignées pour chaque membre de l’équipe

Aujourd’hui, la marque Sensei Labs de Klick Health commercialise deux outils, Conductor
et Catalyst, qui permettent aux équipes de collaborer, d’innover et de grandir. « Avec nos outils, les emails sont remplacés par des missions, avec un objectif et des tâches bien définis par personne, souligne Keith Liu. » Ce système innovant informe également les participants en cas de mise à jour des statuts des différentes missions, ce qui réduit le temps passé en réunions, autant redoutées que nécessaires ! Remarque : lors d’un projet à grande échelle, comprendre «où nous en sommes et où nous allons» peut mobiliser 20 à 30 % de l’effort de travail, précise Jay Goldman, cofondateur et PDG de Sensei Labs. Contrairement à d’autres systèmes collaboratifs, comme Slack, il est possible de consulter l’historique complet d’une tâche dans les outils de Sensei Labs. En cas de besoin, un membre de l’équipe peut retrouver des décisions prises des années auparavant.

Le contact direct reste primordial pour instaurer la confiance

Extrait de Business Digest N°293, Février

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

La synthèse

Vous m'entendez ? Comment bien communiquer à distance

Témoignage de Keith Liu

Klick Health

À vous de jouer

6 idées simples pour combattre vos préjugés

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne