Vous êtes responsable de la santé de vos équipes

Deloitte avait lancé l’alerte il y a 3 ans : avec l’explosion du flux digital, la surchauffe mentale coûte 10 % de la masse salariale, en fatigue, erreurs de concentration, épuisement, désengagement ou absences. Et vous, vous êtes écartelé entre bien-être voire bonheur de vos équipes et une performance qui ne lui serait pas compatible…

Le sujet est bien compris par les entreprises de pays Anglo-saxons ou d’Europe du Nord, car impactant directement les coûts de santé des collaborateurs. En revanche, il est tout juste pris en considération en France où les coûts de santé au travail sont en grande partie reportés sur la sécurité sociale, avec le projet gouvernemental de bonus / malus sur les arrêts maladies, au regard de l’accélération des arrêts maladies pour des causes psychosociologiques…

Est-ce que les managers seront encore plus écartelés entre bien-être et nécessaire performance de leurs équipes ? Sur cette contradiction apparente, les allemands ont introduit une approche intéressante, qui n’oppose pas bien-être, santé et performance, mais au contraire les réconcilie avec la mise en place du référentiel « Gute Arbeit », (bon travail) de l’intersyndicale DGB. Ce référentiel liste une quarantaine de points qui évaluent si les conditions de travail sont « bonnes pour la santé », et permettent de « faire du bon travail ».

Ce sujet est constructif (a contrario des enquêtes RPS en France) et les entreprises allemandes peuvent se benchmarker entre elles. Ce référentiel – et cela vaut le coup d’y jeter un oeil – donne directement des clés pour résoudre l’équation « bien-être » et « performance », notamment coté charge mentale des travailleurs de la connaissance : auto-organisation du travail, pression du temps, niveau d’interruptions, régénération, sens et impact immédiat de son travail etc. Bref, un KPI de managers d’avenir, livré avec son mode d’emploi…

Pour en savoir plus :

index-gute-arbeit.dgb.de

deloitte.com/au/en/pages/human-capital/articles/overwhelmed-employee-simplifyenvironment. html