Les équipes résolvent les problèmes plus rapidement lorsqu’elles sont plus diversifiées sur le plan cognitif !

Nous vous avons tous l'idée que travailler avec des gens différents crée de la valeur. Mais savez-vous quelle forme de diversité en crée vraiment ?

Favoriser la diversité de genre, d’âge, de culture, de milieu social, permet à chacun de prendre sa place, ouvre les esprits, évite l’effondrement des sociétés. Cette perspective inclues est absolument essentielle. Mais il ne suffit pas de rassembler des gens différents pour susciter innovation et performance. La diversité qui crée de la valeur, c’est la diversité cognitive, c’est à dire la diversité des façons de penser et d’aborder les situations.
Contrairement aux autres formes de diversité, elle est invisible, et ce sujet me passionne. Disposer d’une grille de lecture permet de passer du procès d’intention au crédit d’attention. Au lieu de penser que l’autre n’a rien compris, se moque de nous, nous cache quelque chose, nous réalisons que nous n’avons pas les mêmes oeillères et que sa perspective, loin de nous mettre en danger, nous permet de regarder là où nous étions aveugles.
Voilà déjà un certain nombre de conflits évités.

Observer les autres réfléchir librement, chacun à leur manière, demande un certain effort, mais augmente naturellement notre capacité à penser plus grand. L’entre soi détruit de la valeur, car c’est entre semblables que naissent les rivalités, poison de l’efficacité du groupe. Faire équipe en suscitant et en accueillant des regards divergents permet à chacun de s’enrichir des autres en développant ses plasticité cérébrales et comportementale. C’est ainsi que nous pouvons atteindre des résultats qui dépassent toutes nos espérances.

Pour en savoir plus : « Teams solve problems faster when they’re more cognitively diverse » d’Alison Reynolds et David Lewis (Harvard Business Review, 30 mars 2017).