Loading...

All Business Digest content is for the exclusive use of our subscribers. Please do not share it.

Fiche pratique

Jugulez le « mauvais » ennui

Prêter une oreille attentive à ce que l’ennui révèle ne signifie pas le laisser s’installer pour devenir chronique, au contraire. Une fois son message entendu, vous pouvez agir pour le faire disparaître.

D’après
Out of My Skull

Out of my skull: The psychology of Boredom 
de James Danckert et John D. Eastwood, (Harvard University Press, 2020). 

1. Sachez repérer ses signes avant-coureurs

L’ennui prend le temps de s’annoncer avant de devenir chronique, nocif – et difficile à déloger. Sauriez-vous identifier ses quatre grands signes précurseurs ? 

  • Le ralentissement du temps. Exemple : vous consultez de plus en plus fréquemment votre montre sans raison particulière – juste pour vérifier l’heure. 
  • La difficulté de concentration. Exemple : en réunion, vous bataillez pour garder votre esprit fixé sur le sujet traité avant de dériver totalement. 
  • La perte de sens. Exemple : vous accordez de moins de moins de valeur à ce que vous faites. Vous avez l’impression de gaspiller vos efforts et de perdre votre temps. 
  • L’alternance entre léthargie et agitation. Exemple : vous oscillez entre des moments d’apathie et de soudains sentiments d’urgence… qui retombent quasi instantanément. 
75%
CONNEXION
ABONNEZ-VOUS
À LA PUBLICATION
ABONNEZ-VOUS À LA PUBLICATION
Voir les formules d’abonnement

© Copyright Business Digest - Tout droit réservé

Marianne Gerard
Publié par Marianne Gerard
Diplômée d’HEC (1998), Marianne est journaliste free-lance spécialisée dans le management et l’enseignement supérieur. Passionnée par la dimension humaine, elle suit aussi une formation en psychologie à l’université Rennes 2.