Loading...
Synthèse

Vous êtes ce que vous risquez

Gérer sereinement le risque : un atout précieux en ces temps incertains et difficilement lisibles. Mieux évaluer les risques, ne pas vous laisser dérouter par vos émotions, vos biais cognitifs ou vos préjugés, cela s’apprend. A condition de bien vous connaître !

Pourquoi, face à la crise sanitaire, certains relativisent le danger, d’autres se surprotègent tandis que d’autres encore multiplient les imprudences ? Pourquoi, de manière générale, certains parviennent-ils à passer outre leur appréhension alors que d’autres se bloquent face à la possibilité d’un échec ? Votre rapport au risque est une donnée qui vous est propre, mais vous pouvez mieux le maîtriser en analysant ses ressorts intimes, afin de faire plus des choix plus sereins dans un environnement volatil. 

D’après

You are what you risk  
Michele Wucker (Pegasus Books, avril 2021). 

Votre rapport au risque est une construction personnelle  

Le risque est éminemment subjectif. Il est neutre en soi : c’est vous qui le colorez positivement ou négativement. Pour certains, il représente une menace, une déstabilisation à fuir à tout prix ; pour d’autres c’est au contraire une stimulation, synonyme d’opportunités.  

75%
CONNEXION
ABONNEZ-VOUS
À LA PUBLICATION
ABONNEZ-VOUS À LA PUBLICATION
Voir les formules d’abonnement
Marianne Gerard
Publié par Marianne Gerard
Diplômée d’HEC (1998), Marianne est journaliste free-lance spécialisée dans le management et l’enseignement supérieur. Passionnée par la dimension humaine, elle suit aussi une formation en psychologie à l’université Rennes 2.