Le mois de janvier en 5 articles

Nous vous présentons chaque mois une revue des cinq articles qui ont attiré notre attention par leur pertinence, leur originalité ou leur profondeur. Greyscale et detox digital, Ikigai ou l'art de trouver sa voie, les GAFA en danger... vous avez (peut-être) loupé l'un de ces articles au mois de janvier. Bonne lecture !

Génie collectif
“How to have a good debate in a meeting”
de Morten T. Hansen (Harvard Business Review, 10 janvier 2018)
Bien que nous adorons détester les réunions, elles restent néanmoins indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise. Le problème, c’est lorsqu’elles deviennent une routine, une obligation… mais ne créent plus de valeur. Comment stimuler les discussions et créer le débat lors des réunions ? Dans cet article, Morten T.Hansen offre six conseils pratiques, fruit de ses recherches pour son dernier livre Great at Work (Simon & Schuster, janvier 2018), afin de vous aider à « mieux mener la barque » en réunion.
 
Stratégie
« Silicon Valley, we have a problem »
(The Economist, 20 janvier 2018)
Un email adressé en janvier 2018 par l’expert en stratégie Eve Smith à Jeff Bezos d’Amazon, Mark Zurckerberg de Facebook et Sundar Pichai de Google, offre une analyse poussée des risques politiques et économiques que ces géants de la tech doivent désormais affronter.
 
Robotique
“Walmart’s new robots are loved by staff – and ignored by customers”
(MIT Technology Reviews, 31 janvier 2018)
Startup basée à San Francisco, Bossa Nova a développé des robots pouvant identifier les articles manquants, mal placés ou mal étiquetés en magasins. Ces robots sont actuellement en service dans les rayons de Walmart aux Etats-Unis. Dans cette interview, le Chief Technology Officer de l’entreprise, Martin Hitch, explique comment ces robots travaillent et ce que ressentent les employés et les clients qui les côtoient.
 
Detox digital
« Is the answer to phone addiction a worse phone ? »
(The New York Times, 12 janvier 2018)
Rendu populaire par Tristan Harris, un des créateurs du mouvement Time Well Spent, le fait de « passer au gris » son portable (mettre l’écran en noir et blanc) afin d’y être moins accro, est désormais testé par un nombre croissant d’individus. Dans cet article, Nellie Bowles du The New York Times, partage sa propre expérience « grise » et explique pourquoi cela l’a aidé à reprendre le contrôle de son temps.
 
Development personnel