Le mois d’octobre en 5 articles

Nous vous présentons chaque mois une revue des cinq articles qui ont attiré notre attention par leur pertinence, leur originalité ou leur profondeur. Stress et micro-management, intelligence collective, fonctionnement du machine learning... vous avez (peut-être) loupé un de ces articles au mois d'octobre. Bonne lecture !

Ressources humaines

“Quand l’intelligence collective dessine le future des ressources humaines” de Frank Escoubès (Usbek & Rica)

Frank Escoubès, co-fondateur de Bluenove, une société de conseil et de développement technologique, esquisse le futur des ressources humainesqui, selon lui, ont tout a gagné en s’appuyant sur l’intelligence collective.

 

Innovation

“Pourquoi les start-up françaises n’ont pas la culture du brevet” de Judith Chetrit (Usbek & Rica)

Cet article se penche sur le rapport des start-up françaises au dépôt de brevet. Procédure parfois laborieuse et couteuse, elles n’en font pas toujours une priorité… Quelques organismes souhaitent changer cette donne en apportant un soutien administratif et financier aux start-up qui voudraient protéger leurs idées.

 

Followership

“How to become a powerful follower… and a good leader” d’Augusto Giacoman (Strategy + Business)

Et si le fait d’être un « suiveur » pouvait amener à devenir un meilleur leader ? C’est l’idée défendue dans cet article, qui propose également quelques actions concrètes pour devenir un « suiveur » efficace.

 

Machine learning

“How to Spot a Machine Learning Opportunity, Even if You Aren’t a Data Scientist” de Kathryn Hume (Harvard Business Review)

Kathryn Hume explique que le fait d’avoir ne serait-ce qu’une idée générale du fonctionnement du machine learning et de ses algorithmes devient une compétence de plus en plus importante dans le monde des affaires. Elle propose également quelques pistes pour commencer à aiguiser vos compétences en la matière.

 

Personal development

“Stress is making you micromanage, which is making everything worse” de Caterina Kostoula (Fast Company)

S’acharner davantage lorsque nous sentons que nous ne maîtrisons pas tout à fait les choses est une attitude classique face au stress. Pourtant, ce type de réaction amène non seulement à une aggravation de votre propre stress, mais aussi de celui de vos équipes ! Voici quatre questions à vous poser au sujet du micro-management lié au stress et quelques suggestions pour y remédier.