DENCAP : promotion d’un management inclusif Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

DENCAP, société d’assurance dentaire basée à Détroit, place la diversité et l’inclusion au coeur de son fonctionnement depuis 34 ans. Son président, Joseph Lentine, préfère placer ces valeurs au coeur du management de l’entreprise plutôt que de mener des programmes ad-hoc.

 

BIOGRAPHIE

Joseph Lentine a rejoint DENCAP Dental Plans en mai 2006 comme vice-président exécutif et est devenu le président en janvier 2010. Précédemment, il a travaillé pendant 20 ans chez
General Motors.

 

 

 

 

 

 

Joseph Lentine s’investit personnellement pour implanter une culture de la diversité et de l’inclusion chez DENCAP Dental plans. Au-delà des bienfaits de la créativité et de l’innovation, il y voit surtout un intérêt du côté du service clients. « La population de la ville de Détroit est très variée. Il est important que nos employés comprennent et représentent les différentes communautés auxquelles nous nous adressons ».

Mais surtout, les valeurs personnelles de Joseph Lentine ne sont pas étrangères à cette conviction. Au cours des années passées à Détroit, où il a grandi et travaillé, il a été témoin de discriminations envers des minorités, sous des formes plus ou moins manifestes. Ces expériences ont contribué à forger sa personnalité et lui ont donné la volonté de diriger son entreprise de sorte à ce que tous les employés se sentent « vus et entendus ». Aux programmes ad hoc, Joseph Lentine préfère promouvoir la diversité et l’inclusion à travers un style de leadership et de management centré sur l’humain.

Quels sont les obstacles ? Des programmes de diversité sans substance

Joseph n’est pas encore parvenu à développer beaucoup de programmes dédiés à la diversité et à l’inclusion chez DENCAP. De son expérience de plus de 20 ans chez General Motors, il sait à quel point il est difficile de mettre en oeuvre des programmes qui ont un réel impact. « Chez General Motors, nous investissions beaucoup, chaque année, dans la formation à la diversité. Le simple fait de parler de comportements inclusifs n’évoque pas grand chose pour la plupart des gens. Pour sensibiliser les esprits, encore faut-il faire en sorte que le sujet soit concret ». « Il y a un an et demi, nous avons réuni tous les employés et avons constitué 4 groupes afin de dialoguer, une heure durant, sur la diversité et l’inclusion. J’ai fait passer mon message : je ne tolère que l’inclusion », déclare Joseph Lentine. « Je ne savais pas très bien comment mener un tel sujet mais ce dont je suis le plus fier, c’est d’avoir conçu moi-même ce programme de formation, en tant que président. Ce sujet doit venir du sommet de l’entreprise, c’est très important. D’expérience, je sais qu’il est rare de voir des leaders de haut niveau s’impliquer personnellement dans ce domaine ».

Pour Joseph Lentine, son équipe de managers doit progresser sur le sujet. « Chez DENCAP, la formation à la diversité – même si je ne suis pas certain de vouloir l’intituler ainsi – est un processus en cours. Mon objectif est de mettre en oeuvre une nouvelle initiative pour la fin du premier trimestre 2019 ».

À l’origine de la diversité et de l’inclusion : un leadership centré sur l’humain

Extrait de Business Digest N°291, Novembre 2018

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

La synthèse

Vos préjugés tuent diversité et inclusion

Interview de Joseph Lentine

DENCAP : promotion d’un management inclusif

À vous de jouer

6 idées simples pour combattre vos préjugés

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne