Loading...
Synthèse

Crise et cas de conscience

En pleine crise sanitaire, lorsque les hôpitaux étaient sous tension, chacun y est allé de sa bonne action : pizzas ou séjours en gîte ont réconforté les équipes médicales. Mais que penser lorsqu’un délégué médical offre des masques à un hôpital de son portefeuille client et demande à la direction de la communication de mentionner ce geste sur LinkedIn ?

Ce délégué médical souhaite sincèrement aider son principal client à un moment où tout manque à l’hôpital. Il initie le processus interne et renonce lorsqu’il réalise que 5 signatures de directeurs sont nécessaires pour offrir 20 boîtes de masques. Il prend sur lui de les faire livrer sans attendre, et en informe la direction de la communication, pour qu’elle rende publique cette bonne action sur LinkedIn. Sa décision, certes éthique dans une période exceptionnelle, contrevient pourtant aux régulations et met son laboratoire en difficulté.  

Comment apporter son aide sans se mettre en risque ? 

  • S’assurer de le faire réellement par altruisme ; 
  • Ajuster les processus internes à un mode « crise » pour éviter qu’ils ne soient contournés ; 
  • Être vigilant au destinataire de l’aide, qui ne doit pas être un client mais une entité ; 
  • Revoir les objectifs de vente à la baisse pour rassurer les équipes et limiter les tentations ; 
  • Conserver la trace des dons. 

Apportez votre aide, mais assurez-vous de ne pas mettre en jeu la réputation de votre entreprise. 

 

Pour aller plus loin : Ethics or Compliance in a Crisis”, de N.Craig Smith et Piergiorgio Pepe (MIT Sloan Management Review, 29 septembre 2020). 

Françoise Tollet
Publié par Françoise Tollet
Elle a passé 12 ans dans l’industrie entre autres chez Bolloré Technologies. Elle dirige Business Digest depuis 1998, société qu’elle a cofondée en 1992 et dont elle a décidé du big move vers Internet dès 1996… avant même d’en rejoindre l’équipe.