Loading...

L’ensemble des contenus Business Digest est exclusivement réservé à nos abonnés.
Nous vous remercions de ne pas les partager.

Pépite

Vers un nouveau « New Deal » ?

Encore une statue déboulonnée ! Milton Friedman affirmait il y a cinquante ans que le but d’une entreprise socialement responsable est d’augmenter ses profits et d’être au service des actionnaires. En plaçant les autres parties prenantes au second plan, il s’est bien trompé.

Et les entreprises américaines peinent désormais à sortir de cette erreur. Une focalisation excessive sur les seuls résultats financiers a souvent conduit à des décisions dommageables tant pour le management que pour les consommateurs, l’environnement et la société. La crise actuelle montre aussi les fragilités intrinsèques de ce système peu résilient qui est parvenu malgré tout à s’étendre hors des États-Unis. Un nouveau New Deal permettrait de sortir de ce modèle périmé pour le plus grand bien de tous. Quelles en seraient les grandes lignes ? 

  • Restaurer le dialogue social ; 
  • Adapter les salaires minimums et les législations de sécurité au travail ; 
  • Adopter un plan d’action ambitieux pour limiter l’impact de l’activité sur le climat ; 
  • Améliorer les dispositifs anti-trust et la protection des consommateurs ; 
  • S’assurer que les entreprises considèrent avec respect toutes leurs parties prenantes. 

En bref : concilier création de valeur et responsabilité sociale. Mais tous les investisseurs n’y sont pas encore sensibles. 

Pour aller plus loin

«The Purpose of Business is to Solve Problems of Society, Not to Cause Them»

Colin Mayer, Leo E. Strine Jr et Jaap Winter (Promarket, octobre 2020).

© copyright Business Digest, tout droit réservé

Florence Meyer
Publié par Florence Meyer
Executive coach, experte en conduite du changement et auteur. Constamment en veille des dernières tendances en management et leadership.