Faites-vous confiance à la rumeur ?

Elle court, elle court, la rumeur ! Les racontars récents sur la vie privée du type d’en face ou sur la prochaine vague de licenciements de la boîte d’à côté ont fait frétiller notre radar potins. Parce qu’avouons-le, les écoutilles sont tout de suite grand ouvertes dès que s’entend la fameuse petite phrase : « Il paraît que… ». Mais le potinage peut devenir nettement moins drôle quand on en est directement la cible. Que ce soit à titre individuel ou au nom de son organisation, la rumeur n’est pas à prendre à la légère. Bruits de couloir, rumeurs, dissimulation, reproches (etc.) représentent une perte de temps et d’énergie pour l’entreprise. Or, aucune organisation, aussi transparente soit-elle, n’est complètement épargnée par ces petits jeux vicieux de stratégie, et encore moins dans les périodes d’incertitude.
Et vous, savez-vous comment identifier ces manœuvres nuisibles et vous en prémunir ? Voici 10 questions pour faire le point sur ce sujet délicat, avec les réponses de Mauricio Goldstein et Philip Read, auteurs de Games at Work (Jossey-Bass 2009).

1. Une rumeur est un complot

  • Vrai
  • Faux

2. Une rumeur est fausse car issue d’une information non vérifiée

  • Vrai
  • Faux

3. Une rumeur se propage car elle est bien souvent ignorée

  • Vrai
  • Faux

4. Tous les bavardages qui se propagent sont négatifs

  • Vrai
  • Faux

5. Une rumeur ne doit pas être traitée par le mépris

  • Vrai
  • Faux

6. Ne rien faire serait une grave erreur face à une rumeur

  • Vrai
  • Faux

7. Contrôler une rumeur est un art délicat

  • Vrai
  • Faux

8. Rumeur rime toujours avec inquiétude

  • Vrai
  • Faux

9. Une rumeur, des combines et manœuvres nuisibles ont un effet terrible sur le leadership

  • Vrai
  • Faux

10. Il est difficile de se débarrasser d’une manœuvre néfaste

  • Vrai
  • Faux