5 questions clés pour innover dans la brume Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Vous devez aller vite. Prendre des décisions complexes dans le brouillard. Autant vous y consacrer et laisser vos équipes en gérer l’exécution. Non ? Non, grave erreur : vous ne gagnerez que risques de surmenage, biais décisionnels et désengagement. Décider en « zone grise », et souvent vite, exige au contraire de mobiliser l’intelligence collective.

D’après Managing in the Gray: Five Timeless Questions for Resolving Your Toughest Problems at Work de Joseph Badaracco (Harvard Business School Press, septembre 2016).

 

1/QUESTIONNEZ VOS LIMITES 

Vous avez besoin de vos équipes pour résoudre un problème en zone grise ? Faites d’abord le tour de votre propre posture : 

  • Reconnaissez vos limitesface à la somme d’informations à traiter pour prendre des décisions, vous devez surtout savoir mobiliser les idées et expertises de chacun pour aiguiller vos choix. 
  • Osez demander de l’aide :ce n’est pas un aveu de faiblesse, mais d’humilité. Il s’agit également d’un levier d’engagement décisif qui facilite l’adhésion aux décisions prises collectivement. 
  • Acceptez les avis divergents: valorisez les idées qui sortent des sentiers battus (y compris si elles vont à l’encontre de vos propres convictions), même quand leur application se traduit par un échec. 

 

2/QUESTIONNEZ LE PROBLÈME 

Bien utilisé, le questionnement est un outil puissant pour recueillir les informations qui faciliteront la résolution collective d’un problème. 

  • Questionnez pour comprendre, pas pour manipuler: posez de véritables questions dont vous ne connaissez pas les réponses. Évitez les questions qui ne traduisent pas un réel intérêt pour l’avis des autres (du type« N’êtes-vous pas d’accord avec moi ? »), qui romprait toute communication. 
  • Posez des questions qui servent les intérêts de ceux qui y répondent.L’objectif étant de les aider à formaliser leurs idées sans induire de réponse préconçue. 
  • Pratiquez l’explication :l’explicitation permet d’accéder à des dimensions de l’expérience qui ne sont pas immédiatement présentes à la conscience de votre interlocuteur (le « tour de main » de l’expert, par exemple). L’enjeu est de pousser vos collaborateurs à aller plus loin dans leurs explorations pour investiguer les zones d’ombre auxquelles ils ne pensent pas spontanément. 

 

3/QUESTIONNEZ VOTRE ÉQUIPE 

Réunir des idées en vue d’une décision en zone grise doit prendre le tour d’un défi lancé à vos équipes.  

  • Posez les bases du défi :pour que la recherche de solutions créatives se déclenche, vous devez formuler le défi de manière à susciter l’intérêt de tous (dire « nous », évoquer des résultats collectifs, etc.). Les personnes que vous sollicitez auront un réel pouvoir d’influence dans la décision finale et la mise en œuvre de la solution. 

 

Extrait de Business Digest N°309, Septembre 2020

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

Point de vue

6 postures clés pour innover dans le brouillard

Boite à idées

3 idées pour avancer sans visibilité

À vous de jouer !

5 questions clés pour innover dans la brume

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne