5 leviers pour travailler votre sérénité Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

L’ancrage est le fruit d’un travail au quotidien sur vous-même, qui prend appui sur trois leviers, complémentaires et interdépendants : vos pensées, vos émotions et votre corps. Votre corps a besoin d’être entretenu ; vos émotions peuvent se montrer rétives, mais elles sont vos meilleures amies ; et votre mental, enfin.

Votre ancrage se vit donc au présent, et se cultive dans le temps, avec discipline, vigilance et régularité. Il vous est propre : il n’y a pas de formule magique pour s’ancrer, mais autant de manière d’y parvenir que d’individus.

1/ Sachez détecter si vous êtes ancré (ou non)

Pour détecter si vous êtes ancré ici et maintenant, à l’instant T, réalisez votre propre diagnostic : êtes-vous ancré… ou pas encore ?

Sondez vos pensées :

  • Vos pensées sont claires, les mots vous viennent facilement, vous avez des idées, êtes efficace, ouvert et curieux ? Ancré !
  • Vous avez tendance à être dans le jugement, des autres comme de vous-même, à ressasser les mêmes pensées ? Désancré !

Interrogez votre ressenti émotionnel :

  • Vous êtes joyeux, satisfait, confiant, enthousiaste ? Vous vous positionnez du côté de l’ancrage.
  • Vous vous sentez en colère, irrité, déconcerté, inquiet, vous avez peur ? Vous êtes « désancré ».

Soyez attentif à vos signaux corporels :

  • Votre respiration est calme, vos traits détendus, vos jambes vous portent solidement ? Autant d’indices d’un bon ancrage.
  • Vous avez le ventre noué, le cou raide, les épaules bloquées, mal au dos ? Votre ancrage laisse à désirer.
  • Remémorez-vous une situation dans laquelle vous vous êtes senti ancré et comparez avec votre ressenti actuel.

2/ Cultivez l’ancrage dans la durée

Utilisez les trois leviers de l’ancrage pour l’entretenir et le nourrir au quotidien :

Sollicitez votre mental à bon escient :

  • Exercez-vous à repérer les pensées qui vous éloignent de ce qui se passe en vous ici et maintenant.
  • Si vous sentez vos pensées diverger, reconnectez-vous au présent par des activités qui vous plaisent et font appel à votre concentration.
  • Soyez au clair sur vos besoins essentiels, ceux sur lesquels vous ne souhaitez pas transiger.
  • Prenez du recul pour observer vos routines mentales et attachements inconscients, i.e. vos croyances et automatismes personnels qui se mettent en marche indépendamment de votre volonté.
  • Prenez conscience de la différence entre qui vous êtes réellement et votre rôle, votre « personnage » extérieur – afin de ne pas vous identifier à lui.
  • Utilisez votre conscience de vous-même comme une aide à la décision et à la priorisation. Vos choix sont-ils en cohérence avec votre Moi profond ?

Extrait de Business Digest N°308, Juillet-Août 2020

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

Point de vue

Appuyez sur la touche pause

Expertise

Comment se recentrer sur ce qui est important ?

À vous de jouer !

5 leviers pour travailler votre sérénité

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne