Comment se recentrer sur ce qui est important ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

La période Covid vous a entraîné dans un tourbillon effréné, épuisant dans un contexte de distanciation contraint. Mais vous êtes là. Vous n’avez pas chaviré : vous étiez ancré. Attention néanmoins à cultiver cet ancrage, car il ne résistera pas seul aux assauts des turbulences.

La période Covid vous a donné le temps et/ou l’envie de prendre du recul et d’écouter cette petite voix qui vous inspire ce dont vous avez, dans le fond, vraiment envie. Le confinement a amorcé chez beaucoup une nouvelle dynamique intérieure, l’écart entre aspiration et réalité étant source d’un déséquilibre, voire d’une souffrance que vous souhaitez apaiser. Mais pour développer votre plein potentiel, votre nouvelle dynamique intérieure demande à être approfondie : comment inventer de nouveaux objectifs, de nouvelles manières de faire, plus alignées avec vous-même, pour traverser sereinement la période d’incertitude à venir ? En clair, comment trouver votre ancrage ?

Restez stable dans le mouvement

L’ancrage ne se définit pas : vous l’expérimentez, à travers vos sensations physiques, votre ressenti émotionnel et vos pensées. À l’image d’un navire stabilisé par son ancre quelle que soit l’intempérie, vous êtes ancré quand vous êtes stable, apaisé et ouvert à ce qui se présente, même plongé dans des eaux mouvementées.

Synonyme d’alignement et de présence, l’ancrage vous permet d’occuper pleinement votre place dans le moment présent, en conscience de vos croyances, émotions et comportements, et de poser vos actes par choix conscients – et non par réaction automatique héritée d’événements antérieurs. Vous faites preuve de souplesse et solidité ; vos actions et votre ressenti sont congruents.

L’ancrage favorise également l’accueil et l’écoute authentique de l’Autre, avec qui interagir et former un dialogue constructif, sans vous laisser déborder par les émotions, dans le respect des différences.

L’état d’ancrage est également propice à la juste réaction : il vous permet de mieux définir vos priorités et de ne plus avoir la sensation d’être le jouet de vos remous intérieurs ou des événements extérieurs. En vous reconnectant à votre nature profonde, vous gagnez en liberté face à vos conditionnements et vos émotions et pouvez prendre la pleine responsabilité de votre vie.

Débranchez-vous de votre ego

Extrait de Business Digest N°308, Juillet-Août 2020

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

Point de vue

Appuyez sur la touche pause

Expertise

Comment se recentrer sur ce qui est important ?

À vous de jouer !

5 leviers pour travailler votre sérénité

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne