Et vous trouvez ça drôle ?

Nous ne sommes pas obligés d’atteindre un point de non-retour pour rire de nos petits et grands malheurs. En fait, il semble même que l’humour peut nous aider à surmonter nos problèmes, y compris dans le cadre professionnel.

Et si pour résoudre un problème, il fallait commencer par en rire ? C’est du moins l’avis de théoriciens et de chercheurs qui suggèrent que l’humour entraîne des processus cognitifs favorables à l’idéation et à la créativité et nous permettrait d’élaborer des pistes de solutions plus originales face à des sujets complexes.

Pour Karuna Subramaniam, chercheuse à l’Université de Californie, l’humour et les émotions positives qu’il génère augmentent l’activité dans la partie du cerveau (le cortex cingulaire antérieur) où se créent les associations d’idées et de mots. Une autre étude a, elle, révélé que le recours aux techniques de comédie d’improvisation augmentait fortement la production d’idées lors d’une session de brainstorming.

Et certains ont décidé de faire de l’humour l’un des moteurs de leur développement. Telle Southwest Airlines qui pratique intensément l’art de la blague, dans ses relations avec ses clients mais aussi en interne, allant jusqu’à placer le sens de l’humour dans ses critères phares de recrutement. Un choix qui n’a rien d’anodin puisque la compagnie aérienne caracole en tête des classements de la relation client aux États-Unis tout en affichant une solide croissance.

Pour en savoir plus : « L’humour, un catalyseur de créativité », par Vanessa Marcié (HBR France, mars 2020)