Levez le nez de votre plan de contingence

Vous avez un plan de contingence ? Parfait, vous allez enfin l’utiliser. Mais levez le nez de la liste d’actions à mener car toutes ne sont pas pertinentes dans cette situation exceptionnelle. Il vous faut improviser et surtout, plus qu’un plan d’action, ce sont vos qualités de leader qui importent.

Vous vous sentez rassuré et en situation de contrôle lorsque vous déroulez votre plan d’actions, il sert aussi à cela ! Mais n’en faites pas votre unique horizon. Plus qu’une check list, ce dont vous avez surtout besoin sont l’état d’esprit et les comportements qui vous empêcheront de sur-réagir avec les réflexes d’hier. C’est pourquoi attachez-vous aussi à : 

– Résister à la tentation de ne mobiliser qu’un petit nombre de décideurs. Faites travailler vos équipes en réseaux multidisciplinaires pour favoriser l’émergence rapide des solutions inédites dont vous avez besoin  maintenant;

– Montrer l’exemple à vos collaborateurs en restant calme et raisonnablement optimiste 

– Agir sans attendre d’avoir une vision claire de la situation. Ni votre intuition, inadaptée dans une situation aussi nouvelle, ni la collecte d’informations ne vous aideront à décider. Préférez envisager la situation sous des angles différents, essayez d’anticiper ce qui va se passer et agissez sans attendre.

– Développer votre empathie. Considérez d’abord la crise sous son angle humain : prenez soin de vos employés et de leur famille, mais aussi de vous-même et acceptez l’aide. La crise sera longue.

– Communiquer souventde façon transparente et réaliste, même une fois le pic de la crise passé.
 

Travaillez sur vous, c’est aussi une façon d’aider à sortir de la crise. 

 

Pour aller plus loin : Leadership in a crisis : Responding to the coronavirus outbreak and future challenges, Gemma D’Auria et Aaron De Smet, (McKinsey).