Faites attention à la visio, ce facteur de déstabilisation !

Pour Amy Edmondson le sentiment de sécurité de chacun est essentiel bon fonctionnement des équipes : il leur permet de faire face ensemble à des situations complexes. Or vos équipes paraissent déstabilisées en cette période chaotique. Vous pensez que la peur du Covid aurait mis à mal ce sentiment de sécurité au sein de vos équipes ? Le problème pourrait bien être ailleurs.

Pour Amy Edmondson, les équipes parviennent à gérer la peur du virus : chacun s’autorise à en parler ouvertement avec ses collègues et c’est une situation que nous partageons tous, ce qui la rend plus supportable. Le vrai danger réside plutôt dans la communication à distance. Les téléconférences en équipe obligent les collaborateurs à être direct et explicite. Elles évacuent le partage de réflexions peu abouties, les questions hors sujet ou le « je réfléchis en même temps que je parle », qui sont pourtant féconds et font progresser toute l’équipe. Comment y remédier ?

– Rappelez à vos collaborateurs que vous évoluez tous en environnement incertain. Il est sain de se poser des questions, d’hésiter, de se tromper, de revenir en arrière et de devoir changer de plan en cours de route. Cela fonctionne encore mieux quand vous partagez aussi vos propres interrogations !

Allez chercher vos collaborateurs en leur posant encore plus de questions : Qu’en penses-tu ? Est-ce que nous passons à côté d’un point important ? En visio-conférence, soyez vigilant à solliciter chacun à la façon du traditionnel tour de table.

– Allez au bout de vos responsabilités. Vous avez recueilli les questions et avis de votre équipe, à vous d’agir, d’apporter votre aide, des réponses, des explications, ou a minima une prise en compte des contributions.

Et vous, comment pouvez-vous améliorer votre propre sécurité psychologique ? Lorsque vous êtes seul derrière votre écran, soyez vigilant au discours intérieur que vous vous tenez. Si vous avez tendance à ruminer, forcez-vous à reprendre de la hauteur et à vous recentrer sur l’impact de votre contribution.

 

Pour en savoir plus :« Amy Edmondson on the power of psychological safety in distributed work »Dropbox blog, Anthony Wing Kosner, 27 mars 2020.