C’est la course en sac ?

Les temps ne sont pas faciles. Vous avez le sentiment de devoir fournir toujours plus d’efforts pour conserver votre création de valeur ? Vous n’êtes pas le seul ! Tant que la croissance économique était forte, vous pouviez vous contenter d’être dans la moyenne et tirer parti de cette croissance. Aujourd’hui, double défi  : être performant (à partir du jour d’après) et savoir le rester. Peu y parviennent…

Le BCG Henderson Institute a étudié les résultats de 22 000 entreprises sur ces 40 dernières années et sa conclusion est rude  : il est de plus en plus difficile de soutenir une performance élevée dans la durée. Sur 5 années consécutives, seules 17 % des entreprises étudiées se sont avérées capables de conserver leur position dominante. Pas de miracles, elles ont constamment réinventé leur business model, trouvé de nouvelles sources de croissance et su s’adapter aux évolutions du marché.
Et seconde mauvaise nouvelle, les bonnes vieilles recettes, telle la réduction des coûts, ne fonctionnent plus.

Les auteurs de l’étude ont repéré 3 bonnes pratiques à mettre en œuvre : 
  • Adapter ses schémas mentaux et s’imposer de réinventer son business model même lorsque tout va bien ;
  • Oublier les indicateurs traditionnels qui ne parlent que des performances passées pour favoriser ceux qui aident à évaluer la performance à venir et la pérennité de vos ventes. Par exemple, votre dernière innovation représente-t-elle déjà une part significative de vos ventes ?
  • S’entraîner à jongler entre des échelles de temps différentes : gérer l’opérationnel à court terme et développer des innovations de rupture à plus long terme.

Vous avez pris vos vitamines?

Pour aller plus loin : “Fighting the Gravity of Average Performance”, Martin Reeves, Kevin Whitaker et Tom Deegan (MIT Sloan Management Review, 9 Janvier 2020)