Stoppez l’angoisse, elle est contagieuse

La peur est utile car elle nous incite à être prudents. Mais combinée à l’incertitude, elle se transforme en anxiété et se répand sous la forme de crises paniques. Anxiété et panique sont contre-productives et nous font agir de façon irrationnelle. Comment s’en préserver ?

Dans une université américaine, un professeur faisait classe alors que chacun attendait l’annonce imminente de la fermeture du campus. Les étudiants étaient angoissés et incapables de se concentrer. Il a commencé le cours par 15 minutes de méditation guidée avant de travailler à la suite. Vous êtes sceptique ? Les études montrent que la méditation aide à réduire l’anxiété de 50 à 60 %. C’est bon à prendre à la fois pour vous et pour votre entourage. Comment faire pour vous lancer (et c’est le bon moment) : 

 Aidez-vous des courts exercices de pleine conscience proposés par des applications, ils apportent déjà des résultats positifs sans exiger une longue pratique ; 

  Quand le stress monte, forcez-vous à faire une pause : respirer profondément trois fois, se concentrer sur une partie du corps, ou encore prendre son pouls apportent un peu de calme et de lucidité ; 

  Repérez les moments où vous vous sentez calme au milieu de la tempête , oui, vous avez tout de même, et vivez-les pleinement pour ancrer plus facilement cet état dans votre cerveau ;

  Revenez autant que possible au présent lorsque vous vous projetez à 6 mois ou au-delà : l’incertitude est telle qu’il est préférable de se concentrer sur les actions quotidiennes, au fur et à mesure. 

  

Tous ces moments où vous réduisez votre anxiété contribuent à diminuer celle de votre entourage. Car l’angoisse est absolument contagieuse, elle aussi. Faites-le aussi pour eux ! 

  

Pour aller plus loin : “Anxiety Is Contagious. Here’s How to Contain It.” Judson Brewer, Harvard Business Review, 18 mars 2020.