Prendre de la hauteur

La prise de conscience croissante du changement climatique et de la hausse des inégalités implique que «  le business tel qu’il existe aujourd’hui n’est plus une option  ». Mais les entreprises peuvent-elles évoluer avant qu’il ne soit trop tard ?

Dans un récent texte liminaire, Navi  Radjou, auteur franco-américain, conseiller en innovation et en leadership, et membre de longue date du comité scientifique de Business  Digest, s’interrogeait sur les nouvelles perspectives des dirigeants d’entreprises. Cette transition, selon lui, doit se traduire par un changement de regard : regarder vers l’avenir, vers le haut et vers le bas.  

 

  1. Regarder vers l’avenir : atteindre des objectifs visionnaires sans se limiter, soi-même ni ses équipes, aux indicateurs clés de performance d’une croissance économique à court terme.  
  2. Regarder vers le haut et trouver son « étoile polaire », sa noble cause à défendre. Navi  Radjou compare ce processus au décollage d’un avion, lorsque les personnes au sol semblent aussi petites que des fourmis. En suivant notre étoile polaire, nous prenons la hauteur nécessaire pour réconcilier des facteurs divergents qui nous avaient toujours paru incompatibles, comme profit et durabilité, ou hommes et femmes. 
  3. Regarder vers le bas : faire attention aux réalités du terrain sur lesquelles reposent les fondations de votre entreprise, en particulier le pilier social et le pilier écologique.
     

Et ce ne sont pas que des belles paroles ! Navi  Radjou nous offre, en vidéo*, de nombreux exemples de dirigeants de grandes compagnies, qui regardent vers l’avenir, vers le haut et vers le bas. Et vous, faites-vous déjà partie de la solution ? 

 

Pour en savoir plus : *« No growth without a conscience: New challenges for companies » (extrait vidéo du Business Transformation Summit de 2019)