Quelles sont les meilleures stratégies pour s’auto-motiver ?  

Marie Hennecke, enseignante-chercheure en psychologie à l’université de Siegen, Allemagne, a évalué 19 stratégies pour s’engager, et persévérer dans une tâche, qu’elle soit d’apprentissage, de rédaction ou d’actions.  Et en a déduit les 4 stratégies d’auto-motivation les plus efficaces …

Les 264 participants qui se sont soumis à l’étude devaient indiquer, par sondage heure après heure sur mobile, s’ils avaient pu terminer les tâches, et les stratégies qu’ils avaient utilisées. 

4 stratégies se sont révélées les plus efficaces : la première consiste à s’auto-persuader que la tâche sera bientôt terminée, « j’en ai plus pour longtemps ».  La deuxième correspond à la visualisation du bénéfice et de la récompense liée à la tâche accomplie. La troisième consiste à s’observer en train de faire, et surtout de progresser et la dernière stratégie implique de contrôler ses émotions pour rester d’humeur positive, sans basculer dans l’agacement.  

A l’inverse, la stratégie la plus pénalisante a été d’être distrait, en pensant à des actions plus agréables à réaliser… Bilan : l’auto-motivation, et par extrapolation, la motivation d’équipe, se trouve renforcée par le découpage des objectifs en sous-objectifs permettant de jouer sur le sentiment de fin proche, renforçant le sentiment d’avancement.  Il est également primordial de communiquer sur les bénéfices attendus en en limitant, bien sûr, l’éparpillement ou les distractions… Sont ainsi confirmés les principes du mode agile, humeur positive en prime ! 

 

Pour en savoir plus : Doing Despite Disliking: Selfregulatory Strategies in Everyday Aversive Activities, de Marie  Hennecke, European Journal of personality 33, 2019 – Université de Siegen.