On bouffe toujours ensemble ?

La France est la championne toute catégorie du temps passé à table. Mais Smartphone pendant le repas, régimes particuliers et réduction du temps à table vont-ils avoir la peau de ce monument voué au lien social ?

C’est l’une des questions posées par Usbek & Rica dans son exploration de ce qui pourrait advenir dans le futur. Familial, entre amis ou d’affaires, le repas pris tous ensemble est une institution dans bon nombre de pays, à la tête desquels caracole la France (2h11 par jour à manger et à boire, soit deux fois plus que les américains), talonnée de peu par l’Italie.

Mais cette institution serait grignotée par les impacts de l’évolution du digital, de la société et l’accélération du temps d’une façon générale… Tout d’abord, l’addiction à l’écran. Le saviez-vous ? Un tiers des français utilisent leur Smartphone à table. Que faire, pour préserver le repas comme cocon de lien social, une évolution à la Years and Years1 ou l’interdiction catégorique du Smartphone à table ? Ensuite, la multiplication des régimes qui conduit à des repas fractionnés en d’autant particularismes alimentaires. Mangerons-nous ensemble demain2 ? Enfin, il ne faut pas rêver, nous prenons nos repas de plus en plus seuls, au bureau, en marchant, en ville… Il semblerait donc que l’accélération que nous ressentons amène une déconnexion grandissante entre progrès technique et progrès humains, et même le temps passé à table sera accéléré, ou plutôt… raccourci.

 

Pour aller plus loin : « Le repas comme lien social va-t-il disparaître ? », (Usbek & Rica, décembre 2019)

1- Série TV anglaise de Russel Davies, 2019.
2- Les alimentations particulières, sous la direction de Claude Fischler, (Odile Jacob, 2013)