Je suis sous l’eau

La complexité du monde moderne a dépassé notre capacité à gérer ce niveau de complexité et être efficace. Vous êtes sous l’eau ? Cela n’a rien à voir avec votre intelligence, mais avec la façon dont vous donnez un sens au monde.

Quand vous vous sentez totalement débordé, la tendance est de travailler plus dur et plus longtemps, plutôt que prendre du recul pour trouver une nouvelle façon d’opérer. Or ssentir submergé en permanence engendre des troubles cognitifs tels que lenteur, oubli, confusion, difficulté de concentration, fatigue ou distraction… totalement contre-productif. Or vous pouvez être efficace sans passer des heures interminables à vous tuer à la tâche, par peur de louper un mail ou pour réduire votre to do list. Rebecca Zucker vous propose plutôt 1) d’identifier la source principale de saturation en sélectionnant une ou deux tâches qui une fois accomplies réduirait votre stress de 80 %, 2) de vous fixer des limites en terme de temps et de charge de travail, en quittant le bureau à une heure limite ou en apprenant à dire non, 3) de défier votre perfectionnisme en évaluant les bénéfices du temps passée sur une tâche ou un projet, 4) de faire meilleure usage de votre temps en externalisant ou en déléguant certaines tâches, 5) enfin, de décortiquer vos croyances limitantes qui vous enferment dans de vieux schémas alimentant votre sentiment d’être submergé. En clair, changez votre regard pour élargir votre vision du monde ; vous réduirez ce sentiment d’être dépassé par les évènements et vous gagnerez un plus grand sens de l’action. 

 

Pour en savoir plus : «  How to Deal with Constantly Feeling Overwhelmed” (Harvard Business Reviewoctobre 2019)