Digitalisation : vous avez des atouts uniques Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Les nouveaux barbares de la Silicon Valley rebattent les cartes de votre secteur ? Vous avez les moyens de faire face : misez sur les ressources clés de votre entreprise pour réussir sa transformation digitale et reprendre (ou garder) votre avantage. 

Que va-t-il se passer à votre avis si vous vous contentez des rentes de situation de vos vaches à lait ? Certains l’ont payé cher. Des pans entiers de la distribution américaine ont cédé face à la concurrence d’Amazon et consorts : les (supposés) insubmersibles Barnes and Nobles, Toys R Us et Sears ont fait faillite, Blockbuster a été enterré par Netflix La liste des entreprises établies balayées par les starts-up de la Silicon Valley est longue. Pour autant, faut-il absolument s’exciter sur votre transformation digitale ? Un peu oui, car les « nouveaux barbares » n’ont aucune raison d’avoir systématiquement raison de votre industrie. En revanche, ne vous transformez pas en singeant leurs pratiques  (ils resteront les plus forts à leur propre jeu), mais au contraire appuyez-vous sur les forces et atouts uniques de votre entreprise pour cannibaliser intelligemment vos activités déclinantes et développer de nouvelles opportunités de croissance. Car vous avez le pouvoir de renverser la donne à votre avantage ! 

Avec la transformation digitale, inversez la vapeur 

Selon vous, qui est aujourd’hui l’entreprise la plus en pointe sur les nouvelles mobilités ? Qui a été la première à investir dans un acteur majeur du partage d’automobiles ? Qui est autorisée à tester plus de véhicules autonomes sur les routes californiennes que tous ses autres concurrents ? Qui est le pionnier de la voiture électrique abordable  ? Et dont le modèle d’affaires a été pensé pour prospérer dans un monde où de moins en moins de gens seront propriétaires d’une automobile ? Tesla ? Uber ? Non : la « vénérable » General Motors, fondée en 1908, qui a frôlé la faillite il y a 10 ans. Et a su rebondir en embrassant la transformation digitale. Disrupter les disrupteurs, c’est donc possible ! À condition de s’y atteler dès maintenant : aujourd’hui, le statu quo est une option périlleuse ; les cartes se rebattent trop vite pour attendreOr peu d’entreprises traditionnelles se sont véritablement engagées sur cette voieSelon les auteurs, vous avez devant vous trois à cinq ans pour mener à bien votre transition digitale. Vos premières tentatives n’ont pas été concluantes  ? Ce n’est pas un problème, au contraire : les premiers « ratés » expérimentés nourrissent votre courbe d’apprentissage. Car il ne s’agit pas de se précipiter pour copier les recettes qui ont fait le succès des jeunes pousses du numérique. Todd Hewlin et Scott Snyder recommandent de conserver un équilibre entre votre rentabilité à court terme, assurée par vos activités traditionnelles, et vos investissements digitaux disruptifs. 

Vous avez des avantages uniques à valoriser 

Extrait de Business Digest N°299, septembre 2019

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

Point de vue

Disruptez les disrupteurs

Témoignages

Brad Surak : Hitachi Vantara

A vous de jouer !

Devenez un champion de la disruption

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne