Le pouvoir des évidences

Psychologue des organisations, Adam Grant met en lumière les signaux faibles ou le contre intuitif pour faciliter la conduite du changement. Jusqu’à ce que des data analystes de Google viennent chambouler ses principes, modifiant son approche du changement... et des évidences.

Des datas analystes de chez Google ont mené une étude interne sur l’intégration des nouvelles recrues. Objectif : dresser la check list d’un accueil efficace.

Premier conseil : « Rencontrer votre nouveau collaborateur le jour de son arrivée »… Évidence qui a laissé Adam Grant pantois. Fallait-il une étude pour donner ce conseil qui va de soi ? Grant reconnait qu’en confirmant l’évidence, les chercheurs ont fait l’inverse de ce que nous faisons tous dans la conduite du changement : chercher la petite bête qui va tout faire coincer, repérer et mettre en évidence les signaux faibles qui pourraient nous piéger, allant jusqu’à les surestimer, au lieu de nous consacrer à l’essentiel : réussir la transformation en, cours.

Il admet ainsi que les évidences sont de puissants leviers permettant de lever les obstacles au changement, telle la résistance aux nouvelles données, par exemple ; autant utiliser des données qui font partie du référentiel de tout le monde pour expliquer une transformation, plutôt que de nouvelles données qui susciteraient méfiance et suspicion. Ou encore la résistance au changement : inutile de dire ce qu’il NE faut PAS faire, mais en vous focalisant sur ce qu’il faut faire (les évidences), vous lèverez les blocages plus facilement. Enfin, si les évidences mises en lumière par les chercheurs de Google semblent pouvoir s’appliquer à tout contexte, leur provenance interne permet de lever le fameux biais d’unicité organisationnelle, source de bien des blocages.

Manager par les évidences est une autre façon d’appréhender le changement. Et il suffit « juste », tel Sherlock Holmes, de renverser la perspective pour se rendre compte de ce qui est juste sous notre nez !

Pour en savoir plus :

« The Surprising Value of Obvious Insights » d’Adam Grant , (MIT Sloan Management Review, Spring 2019)