Talkin’ ‘bout my generation*

Baby boomers, génération mai 68, génération X, Y, Z... vous avez entendu parler de toutes ces « nouvelles » générations, et peut-être, vous vous identifiez à l’une d’elle. Vous avez aussi entendu que les Gen Z allaient bouleverser votre management et votre marché. Et si, en fait, tout était bidon ? Ou pire : un piège !

Dans son livre Millenial burn-out, Vincent Cocquebert, directeur de Twenty (Webzine pour les 16-25 ans), entend bien déconstruire ces stéréotypes et même en finir avec le concept de génération. Se basant sur des études sociologiques, des essais, des analyses de discours politiques, de traitements médiatiques, marketing ou pédagogiques de la génération Z, il démontre l’erreur, voire la nuisance de l’analyse de notre société à travers ce prisme générationnel et les stéréotypes dont les millenials sont affublés. Les générations ne seraient qu’un fantasme d’une société, servant à justifier ou analyser ses grands bouleversements (30 glorieuses, mai 68, révolution digitale). Ceux qui s’attacheraient à ce miroir aux alouettes passeraient inévitablement à côté des grands enjeux et vraies questions de notre société. Ajoutez à cela le marketing absurde et à outrance autour des « D’jeuns » et c’est la cata !

« Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque les enfants sont des tyrans ». Ça vous rappelle une grande tante lors d’un repas de famille ? En fait il s’agit de Socrate ! Preuve que les stéréotypes générationnels ne datent pas d’hier. Comptez sur Millenial Burn-out pour mettre la pagaille dans tout ce que vous avez vu, lu et entendu sur les générations, leur complémentarité, leurs opposition etc. Avec à l’appui des extraits de manuels de management que vous ne verrez plus de la même manière. Ce livre fait du bien, il nous pousse à prendre du recul sur des idées et concepts largement rabâchés et à tout remettre en perspective. Car avouons-le, le piège des générations, nous sommes tous tombés dedans…

Pour en savoir plus :

Millenial Burn-Out, X,Y,Z…Comment l’arnaque des « générations » consume la jeunesse de Vincent Cocquebert, (Arkhé, 2019)