Pourquoi une si mauvaise presse autour de la (sur)rémunération des patrons ?

Une nouvelle étude réalisée par HEC Paris confirme mes soupçons sur le fait que les médias ne font pas tout ce qui est en leur pouvoir pour traiter de manière responsable la question de la (sur)rémunération des dirigeants...

L’indignation croissante du public à l’égard de la (sur)rémunération des dirigeants peut être attribuée au fait que l’inégalité des revenus a atteint un point critique, et elle exige que des mesures soient prises. Cependant, selon les recherches effectuées par HEC Paris, les médias critiquent parfois les mauvaises entreprises pour les mauvaises raisons.

Les chercheurs ont découvert que les entreprises ciblées sont souvent choisies pour une raison apparemment non pertinente : leur réputation en matière de RSE. Selon Georg Wernicke, « Mener des activités antagonistes peut ternir l’image de l’entreprise, générer un sentiment d’hypocrisie voire laisser penser qu’elle pratique le greenwashing, et provoquer une levée de boucliers de la part des observateurs. Pire, 5 % des entreprises étudiées qui font l’objet de critiques par les médias « avaient en fait, selon les critères du secteur, sous-rémunéré leurs dirigeants pendant deux années consécutives ». Le message n’est pas d’abandonner les initiatives de RSE par peur d’être perçu comme hypocrite. Les chercheurs se contentent de mettre en garde contre l’octroi de programmes de rémunération des dirigeants qui pourraient être qualifiés d’excessifs. Et quant aux médias, les chercheurs préconisent une plus grande diligence pour dénoncer et critiquer les pires contrevenants s’ils veulent protéger leur légitimité et assurer une répartition plus équitable des richesses.

 

Pour aller plus loin : « Rémunération des PDG et philanthropie : quand les bonnes intentions ont mauvaise presse » de Georg Wernicke (Knowledge@hec, octobre 2018)

 

En savoir plus

Pour en savoir plus sur la recherche à HEC Paris, retrouvez tous les articles publiés sur le site Knowledge@HEC.

Pour en savoir plus sur le partenariat entre Business Digest et HEC Paris c’est par ici

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur notre expertise de valorisation de la recherche : contact@business-digest.fr