Gemalto : les impacts positifs d’un leadership bienveillant Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

C’est bien souvent à partir d’une prise de conscience individuelle qu’une belle transformation se déploie. Chez Gemalto, Cécile Eurendjian, convaincue par les impacts positifs de pratiques telle la pleine conscience, l’altruisme ou la compassion dans son leadership, les a déployées au sein de ses équipes. Avec succès.

Biographie

Depuis 2000 Cécile Eurendjian a développé chez Gemalto des projets marketing, des services financiers aux solutions télécom. Aujourd’hui Directrice Marketing Innovation, elle s’investit dans l’innovation marketing, en favorisant l’intrapreneuriat via des incubateurs, en développant des programmes cross-métiers et des projets d’Open Innovation avec des startups.

 

Initiée à la sophrologie puis à la méditation à titre personnel, Cécile Eurendjian a réalisé l’impact positif de ces pratiques sur sa performance professionnelle : meilleure prise de recul, meilleur discernement, elle se sentait plus efficace. Elle a alors décidé de les utiliser pour faire évoluer son leadership et mieux répondre aux besoins des membres de son équipe.
Fin 2016, après qu’elle ait changé son style de leadership, son équipe a atteint des résultats exceptionnels : sa ligne de produits, auparavant déficitaire, réussit à dégager des bénéfices, ce que Cécile attribue en grande partie aux pratiques déployées (pleine conscience, altruisme ou compassion). En effet, ses collaborateurs au marketing travaillaient bien mieux avec leurs pairs et avaient réussi à combler le déficit d’image de la ligne de produit en développant un discours et une posture au plus près des préoccupations des équipes terrain.

Pour diffuser la pleine conscience, la méditation collective…

« Avec la pleine conscience, nous apprenons avec clarté la réalité à laquelle nous faisons face, pour la gérer à la fois sur les plans professionnel et personnel », analyse Cécile Eurendjian. Soucieuse de partager ces pratiques qui l’aident à progresser, elle a invité ses collaborateurs à entamer les réunions d’équipe par une séance de méditation collective. La pratique est proposée, non imposée : ceux qui n’en ont pas envie se contentent de quitter la réunion pour revenir quinze minutes plus tard. Dans les faits, seule une jeune femme a refusé de participer à ce temps de pleine conscience collective…avant de s’y mettre d’elle-même, avec conviction, un peu plus tard. Depuis, elle médite tous les jours. …

Et des méthodes de gestion du temps et d’équipe

Dans le sillage de cette pratique méditative, Cécile a appliqué et diffusé les méthodes de gestion du temps et d’équipe découvertes en formation. Quelques exemples :

• Avant de commencer sa journée ou une réunion, prendre cinq minutes pour passer en revue ses priorités.

• S’astreindre à de vrais créneaux de déjeuner pour faire une pause.

 

Extrait de Business Digest N°289,septembre 2018

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

La synthèse

Les qualités du leadership pour demain

Interview de Cécile Eurendjian

Gemalto : les impacts positifs d’un leadership bienveillant

À vous de jouer

Comment mettre vos équipes au coeur de votre leadership

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne