Brotopia

De vilains comportements sexistes dans le milieu de la Tech, et de la Silicon Valley entre autres, ce n’est pas nouveau du tout ! Mais Brotopia d’Emily Chang est à la fois explosif et consternant et démonte certaines idées reçues.

Il était une fois le démarrage de l’industrie informatique qui recrutait beaucoup de femmes dans les années 50 et 60. L’arrivée de deux psys, sensés déterminer ce qu’était un bon programmateur, et qui l’ont défini comme quelqu’un qui « n’aime pas les gens », a tout faussé. Ce biais vieux de 40 ans induit plus de recrutements de profils type « nerd, mâles blancs » que de femmes. Et il se perpétue : les investisseurs veulent des Gates, Zuckerberg ou Jobs, le nombre de diplôméEs en informatique a chuté de moitié… Et ces entreprises sont clairement devenues super sexistes avec des comportements machistes totalement débridés. Bref, la vraie vie, quoi.

Le pire, selon Chang, c’est que si les membres des boards sont très attentifs aux répercussions de mouvements tels que #MeToo, ils ne croient pas que ce soit ni si grave, ni si dangereux. Concernant le pipeline de talents, les grands de la Silicon Valley parlent beaucoup, mais font peu en faveur d’une mixité qui aurait tout intérêt à faire émerger de nouvelles Sheryl Sandberg ou Marissa Mayer. Quant aux comportements douteux, la Silicon Valley est beaucoup plus puissante que Hollywood pour résister au mouvement #MeToo dans la mesure où nous utilisons plusieurs de ses produits tous les jours.

Alors quoi ? Malgré de formidables entrepreneurs qui démolissent des parois factices, des investisseuses qui contestent le stéréotype, des individus qui mènent une lutte incroyable pour plus d’équilibre, Emily Chang prédit quand même que la route sera encore longue… Et chez vous c’est comment ?

Pour en savoir plus
How Sexism in Tech Impacts the World Outside Silicon Valley – (knowledge@Wharton, juin 2018)