Néo-généralistes: l’avènement des profils hybrides Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Vous pensez nécessaire de vous spécialiser encore et encore pour suivre toutes les évolutions digitales ? Erreur, car ces dernières semblent aller de pair avec un profil aux compétences transverses, spécialiste comme généraliste, que Kenneth Mikkelsen et Richard Martin appellent « néo-généraliste ».

Consultez les offres d’emploi actuelles pour vous en rendre compte. Désormais, être bon dans un seul domaine ne suffit plus. Une étude de l’Université Bentley portant sur 24,5 millions d’offres d’emploi a révélé que « 71 % des compétences demandées sont liées à au moins deux domaines de spécialisation »1. Les candidats avec ce type de compétences transversales sont aujourd’hui les talents les plus recherchés.
Gary Pinkus, directeur adjoint de McKinsey & Company en Amérique du Nord, résume ainsi la situation dans le New York Times : « Auparavant, le travail était beaucoup plus hiérarchisé et bien souvent répétitif2 ;la maîtrise approfondie d’un domaine pouvait alors être synonyme de carrière longue. Mais aujourd’hui, le travail est devenu incroyablement interfonctionnel ».

1. “The Time for the Hybrid Job is Now” (Bentley University, février 2016).
2. “How to Become a C.E.O.? The Quickest Path Is a Winding One,” de Neil Irwin (The New York Times, 9 septembre, 2016).

Extrait de Business Digest N°284, mars 2018

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

La synthèse

The Neo-Generalist

Interview avec Jane Basson, directeur de cabinet Airbus

Comment Airbus développe des profils hybrides

À vous de jouer

Comment recruter des profils hybrides ?

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne