N’ayez pas peur des nouvelles technos, soyez curieux ! Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Jean-Philippe Maheu, Vice Président Solutions clients pour la zone Amérique de Twitter, l’une des entreprises IT les plus influentes au monde, nous détaille les innovations technologiques qui sont sur son radar pour 2018, et pourquoi.

Biographie

Jean-Philippe Maheu est Vice Président Solutions Clients de Twitter pour la zone Amérique (novembre 2017). Français installé à New York, Jean-Phillipe Maheu a rejoint Twitter USA en février 2013 en tant que Vice Président des solutions clients pour la zone Amérique. Il fut auparavant CEO de Bluefin Labs et Chief digital officer chez Ogilvy.

 

« Je me suis toujours intéressé aux nouvelles technologies, c’est d’ailleurs pourquoi je travaille pour une tech company aujourd’hui, mais je conçois que ce n’est pas le cas de tous les dirigeants, qui doivent pourtant comprendre à minima les impacts business des outils digitaux, affirme Jean-Philippe Maheu. Impossible de rester compétitif sans savoir comment les technologies influencent le comportement des consommateurs, la chaîne de valeur ou encore les pratiques de collaboration. Et ce, quel que soit le secteur ! » S’il se tient au courant des toutes dernières innovations par le biais de la presse ou d’événements dédiés, telles les technologies pour voitures autonomes qui l’intéressent particulièrement, il privilégie les technologies qui impactent directement son activité, comme l’intelligence artificielle (IA) par exemple.

 

Extrait de Business Digest N°282, décembre-janvier 2017-2018

D’après en entretien avec Jean-Philippe Maheu, Vice Président Solutions Clients de Twitter pour la zone Amérique (novembre 2017).

 

Pour aller plus loin

Retrouvez notre dossier en intégralité

La synthèse

5 technos que vous devez connaître pour 2018

Témoignage

N'ayez pas peur des nouvelles techno, soyez curieux !

Le cas

Ces toutes dernières technos adoptées par Danone, Boeing et Starbucks

Pour lire l'intégralité du dossier, vous devez être abonné :

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

Abonnement classique

Business Digest classique

190 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement numérique

Business Digest numérique

390 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne
Abonnement premium

Business Digest premium

535 euros HT

(TVA 2.1%)

Je m’abonne