La vie sociale des marques

Pourquoi associons-nous inconsciemment Nike au dépassement de soi et Nespresso au plaisir du matin ? Réponse avec Bernard Cova qui, dans la vie sociale des marques, analyse comment les marques parviennent à imprégner les esprits et s’imbriquer dans notre quotidien.

Dans son tout dernier livre, Bernard Cova constate qu’un marketing affûté ou des produits originaux de grande qualité ne suffisent plus à faire le succès des marques, mais que c’est grâce aux valeurs qu’elles parviennent à incarner. Car, aujourd’hui, les marques ont une vie sociale à part entière : elles informent, communiquent avec les consommateurs (parfois même automatiquement grâce aux chatbots) et s’invitent dans notre quotidien (comme Google et son dernier produit, Home). Bref, les marques existent désormais par elles-mêmes.
Les consommateurs ne les associent même plus toujours aux produits et services qu’elles commercialisent. Evian est par exemple devenu synonyme de jeunesse grâce à sa pub mettant en scène des bébés dansant. On en oublierait presque qu’Evian vend… de l’eau !

Alors comment reproduire un pareil engouement ? C’est la question à laquelle Bernard Cova apporte quelques réponses. En s’appuyant sur des cas réels, il vous aide à donner vie à votre marque. L’auteur passe également en revue les dernières tendances marketing telles que les brandverbs (on ne dit plus « je t’appelle en visio », mais « je te skype ») et le brand volounteering (quand les marquent laissent les clients faire leur promotion).

Pourquoi nous avons choisi ce livre

Bernard Cova est membre de notre comité scientifique et professeur de marketing à Kedge Business School. Depuis plus de vingt ans, il s’intéresse aux marques et en particulier à la sociologie de la consommation et aux communautés de consommateurs, deux domaines qui nous éclairent sur les dernières tendances marketing.

La vie sociale des marques
de Bernard Cova (éditions EMS, 2017)