[Édito] L’homme diminué ?

Business Digest N°278 (juillet – août 2017)

Notre cerveau a-t-il muté ? À Paris, le Lutin (pour Laboratoire des usages en technologies de l’information numérique) se penche depuis plusieurs années sur l’impact de l’usage d’Internet sur la lecture et la mémorisation des informations. Directeur scientifique du laboratoire, Thierry Baccino a par exemple constaté que, face aux écrans, l’oeil humain ne se comportait pas de la même façon que face au papier : il ne parvient pas à rester concentré sur un seul élément et à maintenir une lecture séquentielle¹. Sur une même page, il saute en permanence d’une information à l’autre (paragraphes, titres, intertitres, images, liens, etc.), interrompant le lecteur dans ses efforts de concentration. Ce qui fait dire au chercheur du Lutin que les nouvelles technologies peuvent engendrer une véritable « désorientation cognitive ».

Dans son bestseller Internet rend-il bête (Robert Laffont, 2011), Nicholas Carr allait encore plus loin, expliquant que le digital encourageait « la lecture en diagonale, la pensée hâtive et l’apprentissage superficiel » . Effrayant ! D’autant que six ans plus tard nous passons encore plus de temps sur nos smartphones et nos ordinateurs (en moyenne 3 à 4h par jour, hors temps de travail). Quelle solution pour reprendre le contrôle de nos cerveaux ? Débrancher… au moins de temps en temps. Et notamment pendant les vacances d’été ! Déconnecter pour lire un bon vieux bouquin en papier (voir notre sélection page 25), reconsidérer ses relations avec les « vrais gens » (même ceux que nous trouvons difficiles), prendre un peu de recul sur les savoirs accumulés depuis le début de l’année, etc. Autant de bonnes pratiques, présentées dans ce numéro d’été, qui vous aideront à attaquer la rentrée en pleine forme.

Bonne lecture et excellentes vacances !

 

Abonnez-vous à Business Digest

1. La lecture numérique de Thierry Baccino et Véronique Drai-Zerbib (PUG, septembre 2016).