The Power of Little Ideas : a Low-Risk, High-Reward Approach to Innovation

Forts de notre expertise, en tant qu’observatoire de tendances en leadership, management, stratégie… nous identifions les meilleurs ouvrages pour vous aider à relever les défis du quotidien.

Pour survivre, les entreprises ne doivent plus se contenter d’investir dans l’innovation incrémentale, mais miser sur l’innovation radicale et immédiate. « Disrupt yourself or be disrupted ! » est le message qu’entendent désormais sans cesse les dirigeants. Et si c’était faux ? Et si une troisième voie existait entre l’innovation à la papa et l’innovation disruptive ? C’est la théorie que défend David Robertson, professeur à Wharton. Selon lui, pour maintenir son avantage concurrentiel sans menacer la survie de son entreprise, les entreprises doivent savoir équilibrer leur modèle d’innovation. A la clé : un retour sur investissement maximal… à moindre risque. Dans cet ouvrage, l’auteur montre notamment que de nombreuses entreprises comme LEGO, GoPro, ou Disney utilisent cette approche de la troisième voie pour contrer les menaces à leur compétitivité.

Pourquoi nous avons choisi ce livre
Marre d’entendre uniquement parler d’Uber, Airbnb et Tesla ? Ce livre est fait pour vous ! Expert en innovation, David Robertson déculpabilise les dirigeants qui se sentent perdus face aux injonctions à la disruption. Et l’auteur maîtrise son sujet : en plus de son statut de professeur à Wharton, il a conseillé pendant plusieurs années de grandes entreprises pour les aider à améliorer leur modèle d’innovation. Il est donc bien placé pour proposer des solutions concrètes et opérationnelles, mais aussi pour mettre en évidence les mauvaises habitudes et les croyances qui empêchent les dirigeants de prendre les bonnes décisions en matière d’innovation. The Power of Little Ideas dit stop à la course effrénée à la disruption et propose une voie logique et pérenne à l’innovation.

The Power of Little Ideas : a Low-Risk, High-Reward Approach to Innovation de David Robertson avec Kent Lineback (Harvard Business Review Press, mai 2017)