Mettez un peu d’agilité dans l’évaluation de la performance Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

D’ici la fin de l’année, 75 % des salariés européens auront passé un entretien d’évaluation. Pourtant, s’il y a bien une chose sur laquelle tout le monde s’entend, managers comme collaborateurs, c’est la pénibilité (voire l’inutilité) de ces sacrosaints rendez-vous annuels. Pourquoi alors les répéter année après année ? Par habitude et parce que vous ne savez pas vraiment par quoi les remplacer. General Electric, Accenture, Microsoft ou Deloitte ont trouvé une alternative agile : une culture du feedback permanent.

 

Lire la suite :

Mettez un peu d’agilité dans l’évaluation de la performance


D’après « The End of Annual Performance Reviews: Are the Alternatives Any Better?» (Knwoldege @ Wharton, septembre 2016), « Entreprise : la mort programmée de l’entretien annuel » de Loïc Farge (RTL, décembre 2016), « General Electric signe la fin de l’évaluation annuelle des salariés » de Lucie Robequain (Les Echos, septembre 2016), « Why big business is falling out of love with the annual performance review » de By Lillian Cunningham et Jena McGregor (The Washington Post, août 2015).