3 conseils pour prendre de bonnes habitudes digitales Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Alors qu’il était senior VP social media chez iCrossing de 2006 à 2010, Antony Mayfield est tombé dans le cercle vicieux du travail acharné. Résultat : un burn-out. Désormais CEO de sa propre entreprise de marketing digital, il s’efforce de cultiver, avec ses collaborateurs, un environnement propice à l’épanouissement et cela passe par quelques pratiques simples du quotidien qu’il partage.

 

« Au début, j’en ai voulu à mon entreprise de m’avoir laissé m’épuiser, avant de réaliser que je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même. Bien entendu, la culture de l’entreprise peut accentuer le risque de burn-out, mais il appartient à chacun de fixer ses limites. »

Selon Antony Mayfield, accroître son bien-être consiste à abandonner ses mauvaises habitudes et à en adopter de bonnes. Il insiste notamment sur l’importance d’établir consciemment de bonnes pratiques en matière d’usage des nouvelles technologies avec pour cela une devise : ne jamais se contenter des paramètres par défaut.

1- Planifier des réunions plus courtes
Sur Microsoft Outlook, par défaut, les réunions durent 1 heure. Mais il est aussi possible de basculer le logiciel sur des réunions de 25 à 45 minutes pour gagner du temps.

2- Limiter le temps passé sur les réseaux sociaux
Les sites comme Facebook sont optimisés pour monopoliser l’attention.

3- Désactiver les notifications de toutes les applications
Et cela vaut aussi pour les emails. Antony Mayfield conseille de consulter ses emails 2 à 3 fois par jour maximum, et demande à ses collaborateurs de lui envoyer un SMS sur son portable en cas d’urgence.

 

La suite dans notre dossier :

Comment améliorer votre bien-être au travail ?

BD26602

D’après How to have a good day: Harness the Power of Behavioral Science to Transform Your Working Life de Caroline Webb (Crown Business, février 2016) et une interview d’Antony Mayfield , CEO et cofondateur de Brilliant Noise (avril 2016).