Ré-enchanter la vie au travail Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Des programmes de bien-être sophistiqués se sont multipliés ces dernières années dans les entreprises, en réponse à une pression de plus en plus forte sur les équipes – bouleversement des métiers, charge de travail pesante, sur-sollicitation permanente, appropriation du digital etc.- Mais apportent-ils de réels bénéfices ? Rien n’est moins sûr. Pourtant, des solutions simples et peu coûteuses s’avèreraient souvent les plus efficaces…

 

La suite dans notre dossier :

Ré-enchanter la vie au travail

BD26601

D’après, entre autres, « Collaborative Overload », de Rob Cross, Reb Rebele et Adam Grant (Harvard Business Review , janvier-février 2016) ; « The cult of overwork » de James Surowiecki, (The Financial Page, The New Yorker janvier 2014) ; « Good Bosses Create More Wellness than Wellness Plans Do » d’Emma Seppala (Harvard Business Review , avril 2016) et une interview de Gustav REGNER, VP talent management de Jyske Bank Invest, Danemark.