La budgétisation ne fait-elle que vous ralentir ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

L’abandon du modèle de management traditionnel basé sur le command and control et de ses processus bureaucratiques chronophages a trouvé une déclinaison opérationnelle dès 1998 avec l’approche baptisée Beyond Budgeting. Ces dernières années, ne faisant qu’accentuer la nécessité pour les entreprises de gagner en adaptabilité et agilité, donnent l’occasion de braquer à nouveau les projecteurs sur ce concept.

 

La BBRT (Beyond Budgeting Round Table) a été créée en 1998 par un trio de consultants britanniques (Jeremy Hope, Robin Fraser et Peter Bunce) pour promouvoir l’abandon du modèle de management traditionnel basé sur le command and control en faveur d’un modèle plus décentralisé, responsabilisant et flexible. Comme son nom le suggère, le modèle Beyond Budgeting va jusqu’à recommander d’en finir ni plus ni moins avec le plus répandu de tous les processus de gestion de la performance : l’élaboration du budget annuel. En 2014, le professeur de contrôle de gestion à HEC Paris Sebastian Becker a publié une étude passant à la loupe quatre entreprises ayant adopté le modèle Beyond Budgeting : une entreprise familiale à la tête d’une chaîne de drogueries en Allemagne comptant 30 000 employés ; une entreprise pétrochimique autrichienne avec des racines scandinaves (5 000 employés) ; la division d’une grande banque suisse ; et enfin une PME allemande spécialisée dans la fabrication d’appareils de chauffage. Constatant l’accroissement des exigences d’agilité organisationnelle dans l’environnement professionnel actuel, Sebastian Becker souhaitait comprendre comment ces quatre entreprises avaient abandonné les méthodes traditionnelles de management et de gestion de la performance en faveur de ce modèle plus flexible et quelles avaient été les conséquences de cette transformation.

Pourquoi les entreprises sautent-elles le pas ?
Universitaires et dirigeants critiquent depuis longtemps la budgétisation en raison de son inefficacité et de ses lourdeurs. Comme la grande majorité des entreprises, celles que Sebastian Becker a étudiées s’appuyaient sur le budget…Lire la suite du dossier

La suite dans notre dossier :

La budgétisation ne fait-elle que vous ralentir ?

Becker SébastianD’après une interview de Sebastian Becker et ses articles « How to Abandon Budgets For the Good of the Company » (Knowledge@HEC, février 2015) et « When Organisations Deinstitutionalize Control Practices: A Multiple-Case Study of Budget Abandonment » (European Accounting Review, décembre 2014).