Le networking pour les introvertis Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Les extravertis n’aiment rien tant que lier connaissance et papillonner d’un interlocuteur à l’autre. Ils tissent leur réseau sans même y penser... Pour les introvertis qui préfèrent en revanche les conversations intimes et se concentrer sur un sujet sans zapper, le « réseautage » est un exercice autrement plus délicat… mais pas impossible ! Extrait du dernier dossier de Business Digest :

 

1. PRÉPAREZ-VOUS
Comme pour une épreuve sportive, avec un peu d’échauffement, les efforts à fournir vous paraîtront plus faciles.

•  Adoptez le bon état d’esprit
Fixez-vous un objectif, formalisez vos attentes : si vous savez ce que vous attendez de ces interactions, vous avez plus de chances de l’obtenir.

•  Mettez votre corps à l’unisson
Surveillez votre langage corporel et offrez-vous une séance expresse de respiration abdominale profonde pour détendre vos muscles et votre esprit.

2. ÉLARGISSEZ VOTRE CERCLE… INTELLIGEMMENT
Internet, associations, réseau existant, etc. de nombreux outils sont là pour vous aider à enrichir vos contacts. Apprenez à les utiliser.

•  Passez du virtuel au réel
Avant une rencontre, n’hésitez pas à avoir recours aux nouvelles technologies pour vous faciliter le réseautage : rejoignez un groupe sur LinkedIn ou Viadeo. Par écran interposé il vous sera plus facile d’engager la conversation.

•  Pensez « écosystème »
Vous avez des amis, une vie associative… Et si c’était le début d’un réseau ? Plutôt que de vider votre énergie en contactant 50 individus, focalisez-vous sur ceux qui peuvent vous ouvrir plusieurs portes.

3. ALLEZ VERS LES AUTRES… MAIS RESTEZ VOUS-MÊMES !
Ce n’est pas parce que vous n’avez pas l’aisance des extravertis que vous n’avez pas de talents relationnels !

•  Apprenez l’art de la conversation
Écoutez… et n’envahissez pas. Attention à ne pas monopoliser votre interlocuteur qui, s’il est extraverti, a peut-être envie de papillonner !

•  Respectez votre nature
Pour les introvertis le réseautage est une dépense d’énergie considérable. Le secret : faire des pauses.


D’après Quiet: The Power of Introverts in a world that can’t stop talking de Susan Cain (Crown, janvier 2013), Invisibles: The Power of Anonymous Work in an Age of Relentless Self-Promotion de David Zweig (Portfolio, juin 2014), « How introverts can network without changing their personalities » de Lisa Evans (Fast Company, avril 2015), « 9 networking tips for introverts » de Sharon Florentine (cio.com, mars 2015), « An introver’s guide to networking » de Lisa Petrilli (Harvard Business Review, janvier 2012), « Introverti ? 3 stratégies pour muscler votre réseau », Place des réseaux, mars 2012 et l’interview de Catelyne Peker, VP RH chez Speed Division, États-Unis, juillet 2015.

À voir, la vidéo :

The power of introverts

Comme Susan Cain l’explique dans cette conférence TED, les introvertis apportent au monde des talents et des compétences extraordinaires, et devraient être reconnus et encouragés.