Copy, copy, copy: How to do smarter marketing by using other people’s ideas

Business Digest Copy

Pourquoi a-t-on choisi ce livre ?
Parce que considérer la copie comme une stratégie valable pour créer de la valeur est une idée intéressante et inattendue !

Notre sélection
Qu’y a-t-il de mal à copier ? Rien, répond Mark Earls, expert en marketing et en comportement du consommateur, qui dans son dernier livre Copy copy copy tente de légitimer cette pratique communément stigmatisée. Il souligne que les plus brillants scientifiques, artistes et athlètes copient le travail des autres pour améliorer ce qui a été fait précédemment et il encourage les dirigeants à employer la même approche. Dans la préface qu’elle signe, Walter Susini, global VP of creativity strategy chez Unilever, affirme même que copier est paradoxalement la meilleure façon de produire des choses nouvelles et originales. Mark Earls entreprend de redorer l’image de cette pratique et donne les clés pour apprendre à bien copier, énumérant les principes à garder en tête. Il procure également un arsenal de plus de 50 stratégies que le lecteur peut copier dans l’immédiat et utiliser comme base pour identifier et développer de meilleures idées, plus rapidement.

Copy, copy, copy: How to do smarter marketing by using other people’s ideas de Mark Earls (Wiley, avril 2015).

À lire, notre dossier :

BD23901bis

Diriger au cœur d’avantages compétitifs transitoires

D’après The End of Competitive Advantage, How to Keep your Strategy as Fast as Your Business de Rita Gunther McGrath (Harvard Business Review Press, juin 2012), un cas sur Samsung et Zebras & Cheetahs, Look different and stay agile to survive the business jungle de Micheal J. Burt et Colby B. Jubenville (Wiley, mai 2013).
Business Digest nº 239, septembre 2013.