La puissance du collectif chez L’Oréal Global Learning Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Dirigeant, animant et coordonnant le learning groupe de L’Oréal, Sylvie Dangelser a mis en place un système basé sur l’énergie du collectif. Par nécessité dans un système complexe, global et bougeant rapidement, et par inclinaison personnelle.

Business Digest LOreal Dangelser

L’attention : s’intéresser vraiment à ce que font les gens
Mettre en place une vision partagée et co-construite exige de porter son attention sur l’autre. Le rôle du leader est de comprendre les activités et les défis de ses équipes et interlocuteurs, surtout quand ils sont loin. « Ma posture est d’être à leur service, de les aider à réfléchir et se poser les bonnes questions, être une ressource, par exemple être “facilitatrice” de connections, pour mon réseau international ou corporate, partager les acquis de mon expérience dans le learning. J’encourage mes équipes à prendre des initiatives et sais les reconnaître quand elles le font, car je trouve dans toute initiative locale intéressante, l’opportunité d’enrichir l’ensemble du réseau learning du Groupe. Mais je sais que cette posture du leader comme un “enabler” est peu visible dans la plupart des organisations d’aujourd’hui, et peut s’avérer frustrante si on a besoin de visibilité ou de reconnaissance. »


D’après Le leadership partagé d’Edith Luc (Les Presses de l’Université de Montréal, 2e édition revue et augmentée, 2e trimestre 2010), La pratique du leadership partagé d’Edith Luc et Meryem Le Saget (Les Presses de l’Université de Montréal, juin 2013) et l’interview de Sylvie Dangelser, Global VP of HR-Learning, L’Oréal.

Sylvie Dangelser est VP Global Learning for Development chez L’Oréal. Elle a développé une solide expertise en management et développement des ressources humaines, basée sur son expérience opérationnelle en marketing. Elle rejoint L’Oréal en 1981 ; elle prend la tête du marketing France de la Division des Produits Professionnels dès 1989, puis du Marketing de la Zone Europe 5 ans plus tard. Elle change de cap en 1999 et prend la tête du Learning for Development de la Division dont elle devient la DRH Internationale quelques années plus tard, avant de prendre les rênes de son poste actuel en 2010.