The Future of Work: Attract New Talent, Build Better Leaders, and Create a Competitive Organization

the future of workbis

Pourquoi a-t-on choisi ce livre ?
Selon Jacob Morgan, à la tête du cabinet de conseil Chess Media Group, nous assistons à un changement radical des méthodes de travail. « Les entreprises qui ne comprennent pas ces nouvelles tendances vont rencontrer de sérieuses difficultés à trouver et retenir des personnes clés », affirme-t-il.

Notre sélection
Selon Jacob Morgan, ce sont de plus en plus les employés qui imposent leurs pratiques, leurs idées, leurs valeurs et leurs attentes aux managers et aux dirigeants, ces derniers étant contraints de s’adapter pour continuer d’attirer et retenir les talents. Ce changement serait lié à la convergence de cinq tendances :
1. de nouvelles pratiques sociales : l’envie d’appartenir à des communautés, la valorisation des comportements de collaboration, de partage…
2. les nouvelles technologies : les big data, l’Internet des objets, les robots et l’intelligence artificielle ;
3. les « millennials » (qui devraient représenter 75 % de la force de travail des entreprises en 2025), dont les valeurs et les attentes sont très différentes de leurs aînés  ;
4. la mobilité : la possibilité de rester connecté tout le temps, partout et depuis n’importe quel appareil questionne la place de l’entreprise comme lieu nécessaire à la centralisation du travail ;
5. la mondialisation, qui permet aux entreprises du monde entier d’opérer sur tous les marchés en réduisant les frontières géographiques, culturelles, technologiques…

D’après The Future of Work: Attract New Talent, Build Better Leaders, and Create a Competitive Organization de Jacob Morgan (Wiley, octobre 2014).

À relire, notre dossier

BD25201Internet et capitalisme : quelles visions du futur ?

D’après La nouvelle société du coût marginal zéro de Jeremy Rifkin (Les liens qui libèrent, septembre 2014), Le capital au XXIe siècle de Thomas Piketty (Seuil, août 2013), La critique du capital au XXIe siècle de Guillaume Allègre et Xavier Timbeau (OFCE, mars 2014), A bigger prize: how we can do better than the competition de Margaret Heffernan (Public Affairs, avril 2014), Who owns the future de Jaron Lanier (Simon & Schuster, mai 2013) et la conférence G9+ « Internet va-t-il tuer le capitalisme : intervention de Jeremy Rifkin, Jacques Attali, Jean-Marc Daniel et Clara Gaymard » (novembre 2014).
Business Digest nº 252, décembre 2014 / janvier 2015.