L’impact du capital humain sur la capacité d’innovation

Dans l’édition 2014 de leur classement des pays les plus innovants, les chercheurs de l’INSEAD soulignent l’importance du capital humain en matière d’innovation. Point commun entre les dix économies jugées les plus innovantes au monde ? Des investissements massifs dans le capital humain et en particulier dans l’éducation :
• la capacité à développer dans le cadre de la formation initiale les capacités déductives et créatives des futurs employés ;
• la valeur accordée à l’apprentissage permanent, tout au long de la vie ;
• un environnement de formation (initiale ou continue) sans silos qui favorise les passerelles entre les disciplines.
Autre enseignement de cette étude, parmi les pays ayant fait les progrès les plus spectaculaires dans ce classement (qui existe depuis sept ans) : des économies d’Europe de l’Est comme la Moldavie et des pays d’Afrique tels que l’Ouganda ou le Kenya, qualifiés d’ « innovation learners ».

Le top 10 des pays les plus innovants de 2014 :

1. Suisse
2. Royaume-Uni
3. Suède
4. Finlande
5. Pays-bas
6. Etats-Unis
7. Singapour
8. Danemark
9. Luxembourg
10. Hong Kong (Chine)

Insead, juillet 2014.

À lire, notre dossier :

BD226focus1

Innovation frugale dans les pays émergents – Pour une croissance durable

D’après « Emerging markets willing to pay more for “green” products » de Sumner Lemon (InfoWorld, janvier 2010) ; « GHANA: Bamboo bikes in high demand » de Kofi Adu Domfeh (Africa News, mars 2011) ; « Striving for Positive Water Impact » PepsiCo & The Nature Conservancy, 2011 ; « Doing green business with emerging markets », 11th European Forum on Eco-Innovation (European Commission Environment, octobre 2011).
Business Digest N° 226, mai 2012.