Can we all “have it all”?

Poursuivre la révolution féministe en élargissant son action à tous, hommes compris, tel est le voeu d’Anne-Marie Slaughter, ancienne doyenne de la Princeton’s Woodrow Wilson School of Public and International Affairs et présidente du think tank New America Foundation. En effet, offrir aux femmes le choix entre carrière et famille, et les aider, grâce à des politiques d’équilibre vie pro/vie privée, à concilier les deux est un progrès indéniable. Mais est-ce suffisant pour rendre nos sociétés vraiment égalitaires ? Probablement pas, car comme l’a également souligné Sheryl Sandberg dans Lean In, rarement le fait de concilier travail et famille est considéré comme un signe de réussite… chez un homme. Injuste, n’est-ce pas ? Pourtant, selon Anne-Marie Slaughter, les parents montrent des qualités de patience, d’empathie, de résilience et d’altruisme, soit les attributs indispensables au leadership d’aujourd’hui (bien que ces qualités ne se retrouvent pas chez tous les parents, ni exclusivement chez eux). Renverser les stéréotypes, vaste programme… dans lequel l’entreprise a indéniablement une responsabilité à assumer, au même titre que les gouvernements.

Conférence TEDtalk, juin 2013.