Leaders Eat Last : Why Some Teams Pull Together and Others Don’t

leaders-eat-last

 

Pourquoi a-t-on choisi ce livre ?
Difficile aujourd’hui de nier l’importance des soft skills pour le leadership. L’auteur du bestseller Start With Why et ancien publicitaire Simon Sinek apporte une pierre au moulin, avec comme argument nouveau les fondements neurochimiques de l’efficacité des softs skills. À lire pour approfondir ce sujet inépuisable !

Des collaborateurs engagés et dévoués, le rêve de tout dirigeant… Pour l’atteindre, Simon Sinek propose dans Leaders Eat Last de changer de perspective : selon lui (et d’autres, par exemple John Dame), c’est le sens du sacrifice et l’abnégation des dirigeants qui agit le plus efficacement sur l’engagement, la collaboration et la performance des individus, donc des équipes. L’auteur apporte une explication biologique à cela : la performance de l’individu dépend de son bien-être, qui a pour fondement le besoin de sécurité (souvenez-vous, c’est le 2e palier de la pyramide de Maslow). Pour Simon Sinek, les « vrais leaders » son ceux qui, grâce à leur sens du sacrifice (de leurs avantages, de leur confort ou de leur statut) protègent leur troupes des agressions et créent ainsi un environnement préservé du stress, où la solidarité, la confiance et le sentiment d’appartenance règnent.