Comment les nouvelles tendances du recrutement bousculent les RH ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Peu complet, rébarbatif, manquant cruellement d’interactivité et d’une dimension « sociale »… le CV traditionnel perd chaque jour du terrain face à des outils plus modernes. Enjeu de taille pour les RH : ils doivent désormais identifier directement les talents, s’orienter dans la jungle de l’information disponible sur chaque individu et se préparer à de nouveaux usages tel que le recrutement sur mobile.

 

Quand les nouvelles technologies remplacent le CV papier
Pourquoi diffuser des CV qui seront noyés dans la masse alors que de simples tweets renvoyant vers un profil LinkedIn ou Viadeo peuvent faire office de candidature ? Ils donneront au recruteur bien plus d’informations tels que l’accès immédiat aux relations du candidat, à ses références voire à des recommandations. Autres méthodes utilisées : Le CV Twitter en 140 caractères et le CV vidéo sur YouTube ou Vine, qui permet de se présenter en quelques secondes. Enfin, Les sites web et les blogs sont un bon moyen d’attirer les recruteurs en publiant régulièrement des billets sur son domaine de compétence.

Faites le pari du recrutement 2.0
Dans un contexte où le CV n’est plus la seule arme du candidat, comment se débrouillent les entreprises pour attirer les talents ? Les réseaux sociaux sont de plus en plus plébiscités. Exemple : Starbucks, dont les recruteurs sont formés au « social sourcing » sur Twitter. Enjeu : entretenir un vivier de candidats grâce à l’animation de conversations. Quant à Gild, elle déniche pour des entreprises tierces les programmeurs les plus talentueux, grâce à des algorithmes qui traitent toutes les informations disponibles librement sur le web. Principal indicateur retenu : l’évaluation par les pairs des développeurs sur des sites de programmation communautaires comme Google Code, Github ou Bitbucket.

Mettez du fun dans vos processus de recrutement
Les entreprises sont également de plus en plus nombreuses à s’intéresser aux solutions de gamification. E&Y organise des concours de culture générale à destination des jeunes diplômés à travers le monde, l’armée de l’air crée du lien avec les 15-25 ans grâce à une application iPhone permettant de piloter des avions… Heineken a quant à elle organisé début 2013 une campagne virale sur YouTube. L’entreprise a filmé des entretiens « décalés » en caméra cachée et demandé aux internautes de voter pour les candidats dont les réactions étaient jugées les plus pertinentes.

À lire, notre dossier :
Réseaux sociaux, gamification, mobilité… Comment les nouvelles tendances du recrutement bousculent les RH

D’après « The New Résumé: It’s 140 Characters » de Rachel Emma Silverman et Lauren Weber (The Wall Street Journal, avril 2013) ; « Les techniques non conventionnelles de recrutement » de Julien Tarby (Le Nouvel Economiste, avril 2012) ; « Why the Job Search Is Like “Throwing Paper Airplanes into the Galaxy” » (Knowledge@Wharton, février 2012) ; « How Big Data Is Playing Recruiter for Specialized Workers » de Matt Richtel (The New York Times, avril 2013).
Business Digest nº 240, octobre 2013.

À voir, la vidéo :
Heineken – The Candidate Entrepreneurs

Début 2013, Heineken a eu l’idée de faire passer des entretiens totalement décalés à des candidats, de les filmer puis de les diffuser sur YouTube.